Nous suivre Info chimie

abonné

Dow et Shell partenaires pour développer un "e-cracker"

Sylvie Latieule
Dow et Shell partenaires pour développer un

Les vapocraqueurs seraient la plus grande source d’émission de CO2 de l'industrie chimique, produisant annuellement environ 300 millions de tonnes de ce gaz à effet de serre, selon la publication ICIS. C’est la raison pour laquelle Dow et Shell ont démarré une association pour accélérer le développement d’une technologie d'électrification des vapocraqueurs, pour la mise au point de e-crackers. Les vapocraqueurs qui produisent majoritairement de l’éthylène, ainsi que quelques autres oléfines indispensables à la synthèse de l’essentiel des produits chimiques utilisés dans notre vie quotidienne, s’appuient sur des fours de craquage de naphta ou d’éthane qui sont pour l’heure chauffés autour de 800 °C, avec de l’énergie fossile (principalement du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Gaz industriels : Air Liquide investit 100 M$ au Texas

Gaz industriels : Air Liquide investit 100 M$ au Texas

Le spécialiste français des gaz industriels Air Liquide a annoncé un investissement de 100 millions de dollars (environ 88,6 M€) pour la construction d’une unité de séparation de l’air (ASU)[…]

Commodités : NextChem et Eni collaborent en Italie autour du renouvelable

Commodités : NextChem et Eni collaborent en Italie autour du renouvelable

BP cède ses actifs pétrochimiques à Ineos pour 5 Mrds $

BP cède ses actifs pétrochimiques à Ineos pour 5 Mrds $

[Flash] : BP cède sa pétrochimie à Ineos pour 5 Mrds $

[Flash] : BP cède sa pétrochimie à Ineos pour 5 Mrds $

Plus d'articles