Nous suivre Info chimie

Dow mise sur la collaboration entre ses centres de compétences

À Horgen (Suisse), Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,
Dow mise sur la collaboration entre ses centres de compétences

Le site d'Horgen héberge une embarquetteuse-coiffeuse par thermoformage.

© Dow

Le chimiste Dow innove dans le domaine de l'emballage grâce à sa démarche d'innovation collaborative Pack Studios. Ce programme mutualise les compétences de différents sites du groupe pour mettre au point des solutions.

Accélérer la mise sur le marché de solutions innovantes d'emballage. Tel est l'objectif du concept Pack Studios, mis en place depuis mai 2014. Il s'agit d'une démarche d'innovation collaborative utilisant l'expertise de Dow sur les emballages flexibles pour mieux répondre aux besoins des clients de l'emballage, aussi bien en matière de performance que de durabilité. « L'innovation est le moteur de l'industrie, mais elle ne doit pas forcément s'effectuer en solitaire. L'approche Pack Studios de Dow veut promouvoir une collaboration multidisciplinaire sur l'ensemble de la chaîne de valeur : marque, transformateur, fournisseur de matières premières, OEM, etc. », explique Carlos Silva Lopes, directeur Marketing Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMEA) de la division Emballage et plastiques de spécialité chez Dow.

 

S'appuyer sur le réseau mondial du groupe

 

Pour développer de nouveaux emballages à valeur ajoutée, Dow s'appuie sur les différentes compétences de ses centres d'excellence dans le monde : à Horgen (Suisse), à Freeport (Etats-Unis), à Shanghai (Chine) et à São Paulo (Brésil). « Les industriels européens utilisent davantage de plastiques flexibles (en polyéthylène basse densité, par exemple) pour l'emballage, contrairement à d'autres régions comme l'Amérique du Nord », affirme Fabrice Digonnet. Responsable EMEA des nouveaux développements pour la division Emballage et plastiques de spécialités chez Dow.

Chaque centre d'excellence possède des compétences spécifiques pour la conception, la production et les tests d'emballages. « Par exemple, le centre de Horgen est notamment spécialisé dans la fabrication de sachets à bords scellés et de barquettes préformées », précise Marco Amici, responsable marketing Emballage et plastiques de spécialité pour la région EMEA chez Dow. Ainsi, le site suisse abrite différents équipements tels qu'une embarquetteuse-coiffeuse par thermoformage, une ensacheuse verticale, une ensacheuse horizontale de poches à fond plat, une ligne de coextrusion de films multicouches, deux chaînes de lamination ou encore des postes de tests sur les emballages (fuite, contamination, chute).

Chacun des centres d'excellence de Dow Pack Studios est soutenu par des centres techniques régionaux. Ainsi, en Europe, le site de Horgen (600 collaborateurs) travaille en étroite collaboration avec trois centres localisés à Valbonne-Sophia Antipolis (France), à Mozzate (Italie) et à Tarragone (Espagne). Le site de Valbonne est expert, entre autres, dans les adhésifs et matériaux fonctionnels pour l'emballage. Le centre italien de Mozzate est également spécialisé dans les adhésifs, ainsi que les films laminés. Enfin, le site de Tarragone en Espagne possède des compétences dans la transformation de polyoléfines en films plastiques.

De sa démarche d'innovation collaborative, Dow a déjà mis sur le marché sa solution PacXpert, un emballage souple en polyéthylène en forme de cube pouvant se substituer aux bidons rigides. Cette technologie, disponible de 1 à 20 litres, trouve à la fois des applications dans les domaines alimentaire (huiles, condiments, céréales, etc.) et non alimentaire (peintures, détergents, lubrifiants, etc.).

 

Un meilleur rapport produit-emballage

 

Elle nécessite moins de matières premières pour sa fabrication, et offre un meilleur rapport produit-emballage. Avant remplissage, ces emballages occupent un minimum de place, ce qui en rend le transport plus écologique. De plus, cette solution permet de diminuer le coût de traitement de déchets. Ses poignées intégrées favorisent sa manipulation, et sa structure fournit un meilleur taux d'utilisation du contenu, en limitant le gaspillage du produit.

Toujours en matière d'innovation, le chimiste Dow s'attache actuellement à la finalisation de son emballage PouchHug. « Il s'agit d'un emballage flexible constitué d'un film laminé en polyéthylène, associé à une couche externe en tissu, pour un meilleur look et une meilleure sensation au toucher. Il est notamment destiné à des produits tels que du savon, des lingettes, des confiseries, des aliments secs, etc. », détaille Giuliano Butti, Value Chain Manager EMEA de la division Emballage et plastiques de spécialités chez Dow. Selon Dow, cette solution innovante pourrait permettre aux industriels de se différencier, par exemple pour des produits haut de gamme.

Avec sa démarche Pack Studios, Dow dispose de tous les atouts et outils pour développer et mettre sur le marché des emballages souples à valeur ajoutée. Devant la demande croissante des industriels pour des emballages à la fois souples, flexibles et recyclables, l'innovation collaborative avec ses clients permet au chimiste américain d'envisager le futur sereinement pour les applications de packaging.

DOW COLLABORE AU PROGRAMME REFLEX AU ROYAUME-UNI

Preuve de sa volonté de collaboration, le chimiste américain participe actuellement à un projet au Royaume-Uni sur la recyclabilité des emballages en plastique souple (principalement le polyéthylène). Lancé en 2014, le programme Reflex associe Dow à un consortium d'industriels (parmi lesquels Amcor, Nestlé, Unilever, Sita, etc.) pour créer une économie circulaire dans le domaine de l'emballage souple. Piloté par la société Axion Consulting, spécialisée en récupération de ressources, il est doté d'un budget total de 1,2 million d'euros sur deux ans. « Les objectifs de ce projet sont de mettre en place une meilleure filière de collecte et le tri des emballages flexibles, d'améliorer techniquement la recyclabilité ou valorisation des produits, et de développer des infrastructures de retraitement », détaille Isabel Arroyo, ingénieur de recherche chez Dow. En matière de conception d'emballage, ce projet se focalise notamment sur l'emploi d'encres innovantes facilitant le tri, de nouveaux polymères barrière plus facilement recyclables, etc. Du point de vue technologique, le projet vise à mettre au point des équipements de tri et de retraitement plus intelligents. Le recyclage d'emballages souples usagés pourrait ainsi conduire à la fabrication de granules de haute qualité servant à la production de divers produits plastiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF, Reckhaus, Versalis et Essenscia primés en 2018

BASF, Reckhaus, Versalis et Essenscia primés en 2018

Il n'y aura pas eu de lauréat français cette année dans le cadre des récompenses Responsible Care européennes. Dans le cadre de la convention annuelle du Cefic, qui s'est déroulée les 25[…]

12/11/2018 | Responsible CareInnovation
Les simulateurs de Corys améliorent les compétences des opérateurs

Les simulateurs de Corys améliorent les compétences des opérateurs

Une ligne pilote de fibres de carbone alternatives en Nouvelle-Aquitaine

Une ligne pilote de fibres de carbone alternatives en Nouvelle-Aquitaine

Hydrogène: Nouryon, Tata Steel et le Port d'Amsterdam étudient un vaste cluster

Hydrogène: Nouryon, Tata Steel et le Port d'Amsterdam étudient un vaste cluster

Plus d'articles