Nous suivre Info chimie

Dow prévoit 4 Mrds $ d'investissements

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe américain va continuer d'investir massivement aux États-Unis pour renforcer ses capacités d'éthylène et de polyéthylène. Dans le cadre d'un plan global de 4 Mrds $ prévus sur les cinq prochaines années, Dow envisage de construire aussi en Europe. Un projet de complexe de polyoléfines de 450 000 t/an est sur la table.

L'enveloppe est lestée. Le géant américain a annoncé un effort d'investissements de 4 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Le 11 mai, dans le cadre de son assemblée générale, Dow Chemical a vu les choses en grand. Ces investissements qui vont principalement concerner les actifs sur le sol américain, reposent essentiellement sur l'avantage des gaz de schiste, et sont motivés pour partie par les promesses de l'Administration Trump qui s'est engagée à réformer l'économie américaine, notamment dans les domaines du réglementaire et des taxes environnementales. Rien qu'aux États-Unis, Dow aura investi plus de 12 Mrds $ sur une période de dix ans, et estime qu'il aura créé 300 emplois industriels supplémentaires directs.

 

Un complexe de polyoléfines de taille mondiale en Europe

 

L'enveloppe de 4 Mrds $ concerne un certain nombre de grands projets, dont les détails ne sont pas encore annoncés. Vu d'Europe, le projet le plus marquant et le seul annoncé hors Amérique du Nord est l'éventualité de la construction, par Dow, d'un complexe de polyoléfines de taille mondiale, d'une capacité de 450 000 tonnes par an, sur le Vieux continent. L'objectif sera de « maximiser la valeur de l'intégration en éthylène de Dow dans la région, et de servir la demande croissante en tuyaux et raccords à haute pression et pour les applications dans les capsules et les systèmes de fermeture », précise le groupe. Aucun autre détail n'a filtré à ce stade. La logique voudrait qu'un tel complexe soit construit à proximité d'un site de vapocraquage. Actuellement, Dow dispose de cinq vapocraqueurs en Europe : à Tarragone, en Espagne, à Boehlen, en Allemagne, et trois sur base naphta à Terneuzen, aux Pays-Bas. Tous les autres projets annoncés concernent des actifs américains. Le plus emblématique est le dégoulottage du vapocraqueur TX-9 de Freeport, au Texas. Ce mastodonte d'une capacité de 1,5 Mt/an d'éthylène est flambant neuf et en phase de démarrage (CPH n°796). Dow veut toutefois déjà y ajouter deux fours de craquage et porter les capacités à 2 Mt/an, ce qui en ferait le plus grand vapocraqueur sur la planète !

Alors qu'il est déjà en train de fortement muscler son réseau américain de production de polyéthylène (CPH n°796), Dow envisage d'ajouter encore un complexe de 600 000 t/an dans le Golfe du Mexique. L'objectif est de mieux répondre à la demande pour les emballages de spécialité, les applications dans les emballages industriels et grand public, ainsi que la santé et l'hygiène. Par ailleurs, Dow prévoit plusieurs dégoulottages sur diverses unités de polyéthylène aux États-Unis pour augmenter en parallèle les capacités d'un total de 350 000 t/an. Le géant américain mise aussi plus en aval. Il prévoit une série d'investissements pour sa franchise Polyuréthanes, et aussi de construire une unité supplémentaire de production de catalyseurs, basée sur la technologie de sa filiale Univation. On peut relever également un investissement de 400 M$ pour améliorer la réorganisation de son complexe de Midland, dans le Michigan, notamment dans le cadre de l'intégration des opérations de Dow Corning, repris intégralement (CPH n°763).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Linde et Praxair en négociation avec Messer et CVC pour les Amériques

Linde et Praxair en négociation avec Messer et CVC pour les Amériques

Les spécialistes allemand et américain des gaz industriels sont entrés en négociations avancées avec le groupe Messer et le fonds CVC Partners pour de potentielles cessions d'actifs en Amérique du[…]

16/07/2018 | Gaz industrielsChimie
Oxea va se muscler en NPG en Allemagne

Oxea va se muscler en NPG en Allemagne

Covestro innove à Tarragone

Covestro innove à Tarragone

Borealis avance dans le recyclage de plastiques en Allemagne

Borealis avance dans le recyclage de plastiques en Allemagne

Plus d'articles