Nous suivre Info chimie

Drug discovery : Un criblage plus ciblé

Sujets relatifs :

Eureka projects ! 2314 o'screen. Sous ce nom de code se cache un projet démarré il y a plusieurs années et présenté comme une alternative au procédé de criblage utilisé classiquement pour le drug discovery. Objectif: tester des molécules ciblées plutôt que des dizaines de milliers et gagner ainsi en efficacité. « Nous disposons d'une importante base de données de 30000 plantes et d'informations sur leur botanique, leur physiologie, leurs composants chimiques et leurs applications. Par ailleurs, nous possédons une autre base de données de 300000 molécules naturelles issues des plantes. Nous avons pensé que si nous arrivions à savoir quelles molécules pouvaient avoir un effet pharmacologique particulier, nous pourrions en trouver une source naturelle dans nos bases de données », explique le coordinateur du projet, Jean-Yves Berthon, dirigeant de la société pharmaceutique française Greentech. Ce projet, labellisé en 2001, associe le Français à la société écossaise Drug Discovery Ltd. Jusqu'à présent, les molécules avec un potentiel thérapeutique ont été découvertes en testant la capacité de milliers de molécules à se fixer à une cible biologique, puis en développant celles qui présentaient une activité potentielle dans certaines pathologies. Un procédé coûteux et peu rentable, selon les chefs de file du projet Eureka. La méthode alternative “pharmacognosie inverse” développée par ces derniers consiste dans un premier temps à identifier les enzymes clés impliquées dans certaines maladies, comme les acétylcholinestérases dans le cas de la maladie d'Alzheimer. Les ligands susceptibles de se lier à l'enzyme en question - et ainsi de modifier son action - sont ensuite recherchés et identifiés. Les différentes bases de données sont alors consultées pour découvrir les sources naturelles des ligands. Identifiées de cette manière, les substances peuvent ensuite être extraites de la plante. L'objectif pour Greentech étant de développer des microplaques contenant des molécules d'origine biologique pour les compagnies pharmaceutiques, cosmétiques... Autres avantages vantés de la méthode: la possibilité de réduire les effets secondaires des médicaments développés conventionnellement. Grâce au succès de ce projet, Greentech a pu créer en 2002 Greenpharma, une compagnie entièrement dédiée à ce procédé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Metron contribue à « l'intelligence énergétique » des industriels

Metron contribue à « l'intelligence énergétique » des industriels

L'entreprise technologique Metron a développé une solution d'intelligence artificielle au service de la performance énergétique. Elle permet à l'industriel de s'inscrire dans l'usine 4.0[…]

25/02/2019 | Génie des procédésZoom
Les coraux digèrent mal l'octocrylène

Les coraux digèrent mal l'octocrylène

Axelera en route pour la phase IV

Axelera en route pour la phase IV

Les micro-organismes d'Agrauxine améliorent la santé des plantes

Les micro-organismes d'Agrauxine améliorent la santé des plantes

Plus d'articles