Nous suivre Info chimie

abonné

Du bon et du mauvais pour Ineos

Aurore Gayte

Sujets relatifs :

, ,
Du bon et du mauvais pour Ineos

© Ineos

Ineos a annoncé ses performances pour le quatrième trimestre et l'intégralité de l’année 2019, qui comptent du bon et du mauvais. Le groupe anglais a ainsi fait savoir que l’Ebitda au quatrième trimestre a augmenté de 15% par rapport à l’année précédente, à 409 millions d'euros. L'Ebitda de l'exercice 2019 est quant à lui en baisse de 15% à 1,9 milliard d'euros. Le chiffre d’affaires du groupe n'a pas été divulgué. 

Ineos a surtout détaillé les chiffres de ses différentes divisions et ses performances par région, en abreuvant de détails sur l’état des marchés mais en étant avare de précision sur l’état global du groupe. La société affirme ainsi que « les marchés nord-américains étaient solides, tirant pleinement parti de leur avantage actuel en matière d'alimentation. Mais les conditions de marché en Europe étaient modérées et les marchés asiatiques ont connu[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Sabic et Sirc s'associent pour recycler les plastiques

Sabic et Sirc s'associent pour recycler les plastiques

Les Saoudiens Sabic et Saudi Investment Recycling Company (Sirc), filiale à 100 % du Fonds d'investissement public saoudien (PIF) ont signés un protocole d’accord pour une collaboration sur le recyclage chimique des[…]

[Édito] : Lyon Vallée de la chimie compte ses émissions

[Édito] : Lyon Vallée de la chimie compte ses émissions

Méga fusion : ChemChina et Sinochem enfin réunis

Méga fusion : ChemChina et Sinochem enfin réunis

[Édito] : Des projets tous azimuts pour Celanese

[Édito] : Des projets tous azimuts pour Celanese

Plus d'articles