Nous suivre Info chimie

Eastman prêt à s'offrir Solutia

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Les deux groupes américains de spécialités sont en passe de former un nouvel acteur pesant 9 Mrds $ de chiffre d'affaires. Via une offre de 4,7 Mrds $, Eastman pourrait bien mettre la main sur Solutia, de quoi élargir ses gammes de produits et renforcer sa présence à l'international, notamment en Asie-Pacifique.

La chimie américaine est en pleine effervescence. Outre l'engouement des pétrochimistes pour les gaz de schistes, les acteurs américains de la chimie participent très activement à la consolidation du marché via de grandes opérations de plusieurs milliards de dollars. Après l'offre encore non conclue de Westlake Chemicals sur Georgia Gulf (CPH n°578), et les absorptions de Danisco par DuPont et d'ISP par Ashland l'an dernier, c'est Eastman qui se lance dans l'aventure. Le groupe basé à Kingsport (Tennessee) vient de lancer les grandes manœuvres pour s'emparer de son compatriote implanté à Saint-Louis (Missouri). L'offre se porte à environ 4,7 milliards de dollars (3,6 Mrds €), et inclut la reprise de la dette de Solutia qui s'établissait fin 2011 à 1,2 Mrd $. En proposant 27,65 $ par action, Eastman offrirait un bonus de 42 % aux actionnaires actuels qui restent les seuls à convaincre puisque le Conseil d'administration de Solutia est déjà pleinement conquis. L'opération, qui pourrait se finaliser mi-2012, permettrait l'émergence d'un leader américain des spécialités pesant pour environ 9 Mrds $ de ventes annuelles, selon les chiffres 2011. Ce qui serait un bond significatif pour Eastman qui a enregistré des ventes de 7,2 Mrds $ l'an dernier. Au-delà d'une meilleure taille critique, Jim Rogers, président du groupe, estime que « l'ajout de Solutia élargira notre empreinte géographique dans les zones émergentes, particulièrement en Asie-Pacifique, établira une forte plateforme combinée bénéficiant de meilleures opportunités de croissance organique, et étendra notre portefeuille de produits durables ». Sur le plan géographique, l'acquisition de Solutia aurait effectivement surtout l'avantage de bien mieux positionner le groupe sur le marché asiatique et ses fortes croissances. Eastman prévoit que les ventes combinées dans la zone Asie-Pacifique atteindraient 1,7 Mrd $ en 2011 et pourraient dépasser les 3 Mrds $ dès 2015 via une croissance entrevue de 10 % par an. Solutia apporterait aussi au nouvel ensemble trois sites industriels supplémentaires dans la zone, à Suzhou, en Chine, à Taïwan et à Kuantan, un site en Malaisie où Eastman est déjà implanté (films de spécialités).

 

Avec 3 400 employés et un total de 24 sites industriels, Solutia incarne un acteur conséquent dans le domaine des spécialités. Spécialisé dans les films polyester, les films en résines polyvinyl butyral (PVB) pour la fabrication de verre feuilleté ou encore dans les additifs pour caoutchouc, le portefeuille complèterait et élargirait considérablement celui d'Eastman, qui est notamment leader dans le domaine des plastifiants. Le groupe a d'ailleurs fortement investi ces derniers mois pour renforcer ses sites de production de plastifiants ou pour mettre la main sur des acteurs plus petits, comme le Brésilien Scandiflex (CPH n°562) ou l'Américain Sterling (CPH n°556). Le projet d'acquisition survient aussi après une année plutôt bonne pour les deux protagonistes. Solutia a publié pour 2011 un chiffre d'affaires total de 2,1 Mrds $, en croissance de seulement 8 %, mais un résultat opérationnel en progression de 22 %, à 404 M$ et un résultat net qui a plus que triplé en un an, atteignant 267 M$. De son côté Eastman a vu ses ventes croître de 23 %, à 7,2 Mrds $ quand son résultat opérationnel progressait de 18 %, à 1,02 Mrd $, et son bénéfice net de 58 %, à 696 M$.
 



Les ventes par régions, en % du CA 2011.

Source : Eastman

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles