Nous suivre Info chimie

Economie circulaire : Le projet de loi de Brune Poirson satisfait deux fédérations du plastique

Sylvie Latieule
Economie circulaire : Le projet de loi de Brune Poirson satisfait deux fédérations du plastique

© Pixabay

Les industriels du secteur des plastiques ont porté un jugement globalement positif sur le projet de loi sur l'économie circulaire qui veut renforcer la collecte des plastiques et inciter à utiliser davantage de plastiques recyclés.

Accueil favorable de PlasticsEurope

La fédération PlasticsEurope « accueille favorablement » un texte « qui va dans le bon sens ». « Nous devons collectivement viser une collecte à 100% des déchets plastique, en finir avec les dispersions dans l’environnement et, ensemble, atteindre une valorisation à 100% de ces déchets plastique collectés. Ces objectifs sont en ligne avec l’engagement volontaire des producteurs européens de matières plastique pris dès janvier 2018, d’atteindre 60% d’emballages recyclés en Europe en 2030 et 100% de réutilisation ou valorisation (recyclage + valorisation énergétique) en 2040 » a estimé Eric Quenet, directeur général de PlasticsEurope pour l'Europe de l'Ouest.

Parmi les mesures positives, l’association a relevé :

- Le renforcement de la police des déchets pour lutter contre la mauvaise gestion des déchets, notamment contre les dépôts sauvages

- Une amélioration du diagnostic que le maître d'ouvrage est tenu de réaliser de la gestion possible des produits, matériaux et déchets issus de la déconstruction ou réhabilitation significative de son bâtiment

- La transposition des dispositions des nouvelles directives déchets européennes qui ont été adoptées en 2018 et notamment celles qui renforcent l’obligation de collecte séparée des déchets recyclables.

Toutefois, PlasticsEurope s’interroge sur certaines mesures proposées. L’organisation estime que la consigne ne doit pas remettre en cause l’extension des consignes de tri des emballages plastique ménagers. Elle insiste également sur une incorporation de matières recyclées qui doit être basée sur du volontariat et non sur de la contrainte réglementaire.

Elipso qualifie le texte d'ambitieux

Du côté d’Elipso, association qui regroupe les fabricants d’emballages plastiques rigides et souples en France, sa présidente, Françoise Andres, a déclaré : « ce texte ambitieux et fort, est un véritable Big Bang qui va bouleverser en profondeur le monde des déchets. Elipso en partage l’ambition pour accélérer et optimiser la collecte et le recyclage des emballages plastiques. Les emballages usagés ne doivent plus être perçus comme des déchets mais comme une ressource et traités comme tels ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Incendie de Lubrizol : Début d’indemnisation pour les agriculteurs

Incendie de Lubrizol : Début d’indemnisation pour les agriculteurs

Moins de deux mois après l’incendie de Lubrizol à Rouen (76), les premiers agriculteurs commencent à être indemnisés, selon un communiqué du Ministre de l’agriculture. L’incendie qui[…]

16/11/2019 | Réglementation
Huile de palme : l’ascenseur émotionnel pour Total

Huile de palme : l’ascenseur émotionnel pour Total

Lubrizol : le Sénat démarre sa commission d'enquête

Lubrizol : le Sénat démarre sa commission d'enquête

Le Cefic s’engage pour le recyclage chimique des plastiques

Le Cefic s’engage pour le recyclage chimique des plastiques

Plus d'articles