Nous suivre Info chimie

abonné

Edito Covid-19 : France et Belgique à l’unisson

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Edito Covid-19 : France et Belgique à l’unisson

© BMS

Et si les secteurs de la chimie et de la pharma arrivaient à rebondir plus vite que d’autres au sortir du confinement ? C’est une hypothèse qui commence à faire son chemin. On savait qu’en France les sites industriels de la chimie fonctionnaient à 75 % de leurs capacités à la mi-avril, selon la fédération France Chimie. A priori, la pharma fait encore mieux. Interviewé par Industrie Pharma la semaine dernière, Fabien Riolet, directeur général du cluster Polepharma qui regroupe 53 % de la production pharmaceutique française, indiquait que les sites continuaient à tourner avec un taux de présence des collaborateurs de 75 à 85 % en zone de fabrication.

C’est en tout cas une tendance que corroborent nos voisins belges. La fédération Essenscia, qui veille sur les deux secteurs à la fois, n’annonce que 17 % de travailleurs mis au chômage partiel, alors que la moyenne de toute l’industrie belge est à 46 %. Avec un taux de chômage partiel d’un peu plus de 2 %, le secteur de la pharmacie – avec des grands noms comme Janssen, UCB, Novasep, MaSTherCell, Univercells – fait encore mieux que la chimie connue en Belgique pour son super-complexe pétrochimique d’Anvers qui abrite notamment BASF, Ineos, Total, Borealis ou encore Air Liquide.

Une résilience des industries chimiques et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito Plan de relance] : la chimie et la pharma aux aguets

[Édito Plan de relance] : la chimie et la pharma aux aguets

Le plan de relance de l'économie française est encore en cours de préparation. Cependant, on sait qu’il mobilisera 100 milliards d’euros sur deux ans. Un montant à mettre en regard du plan de relance[…]

24/07/2020 | Edito Hebdo
[Édito] : Quand Reliance se met au vert

[Édito] : Quand Reliance se met au vert

[Édito] : Ineos toujours aussi dépensier

[Édito] : Ineos toujours aussi dépensier

[Édito] : La chimie lyonnaise secouée par les municipales

[Édito] : La chimie lyonnaise secouée par les municipales

Plus d'articles