Nous suivre Info chimie

abonné

Edito Covid-19 : France et Belgique à l’unisson

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Edito Covid-19 : France et Belgique à l’unisson

© BMS

Et si les secteurs de la chimie et de la pharma arrivaient à rebondir plus vite que d’autres au sortir du confinement ? C’est une hypothèse qui commence à faire son chemin. On savait qu’en France les sites industriels de la chimie fonctionnaient à 75 % de leurs capacités à la mi-avril, selon la fédération France Chimie. A priori, la pharma fait encore mieux. Interviewé par Industrie Pharma la semaine dernière, Fabien Riolet, directeur général du cluster Polepharma qui regroupe 53 % de la production pharmaceutique française, indiquait que les sites continuaient à tourner avec un taux de présence des collaborateurs de 75 à 85 % en zone de fabrication.

C’est en tout cas une tendance que corroborent nos voisins belges. La fédération Essenscia, qui veille sur les deux secteurs à la fois, n’annonce que 17 % de travailleurs mis au chômage partiel, alors que la moyenne de toute l’industrie belge est à 46 %. Avec un taux de chômage partiel d’un peu plus de 2 %, le secteur de la pharmacie – avec des grands noms comme Janssen, UCB, Novasep, MaSTherCell, Univercells – fait encore mieux que la chimie connue en Belgique pour son super-complexe pétrochimique d’Anvers qui abrite notamment BASF, Ineos, Total, Borealis ou encore Air Liquide.

Une résilience des industries chimiques et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito] : Total garde (pour le moment) Cray Valley

[Édito] : Total garde (pour le moment) Cray Valley

Cray Valley n’est pas à vendre. C’est Total qui l’a affirmé par voie de communiqué, le 21 octobre 2020, pour faire taire des rumeurs lancées par l’organisation syndicale CFDT. En[…]

[Édito] : Quand l’industrie chimique craint un Reach bis…

[Édito] : Quand l’industrie chimique craint un Reach bis…

[Édito] : La génomique célébrée chez les autres

[Édito] : La génomique célébrée chez les autres

Chimie européenne : Amélioration possible en fin d’année

Chimie européenne : Amélioration possible en fin d’année

Plus d'articles