Nous suivre Info chimie

abonné

[Édito] : La « flow chemistry », un tournant pour la chimie fine

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
[Édito] : La « flow chemistry », un tournant pour la chimie fine

Expérience de laboratoire de chimie en continu chez Seqens.

© DR

C’est une question de culture. Dans la chimie fine, royaume des organiciens, les synthèses chimiques en batch ont toujours eu le dessus, de l’échelle du ballon de laboratoire à celle du réacteur industriel. La chimie en continu, ou « flow chemistry », était réservée à la chimie lourde, focalisée sur sa sécurité et ses coûts de production, et pilotée par des spécialistes du génie des procédés. Mais cette dichotomie n’est plus d’actualité. Le génie des procédés s’immisce de plus en plus dans la chimie fine, introduisant progressivement l’idée que la chimie en continu pourrait apporter un renouveau à la discipline. Parmi les adeptes de cette pensée, on peut citer la société Weylchem qui teste toutes sortes d’innovations procédé sur son site de Lamotte, dans l’Oise. Plus au sud, dans l’arrière-pays niçois, La Mesta a développé, il y a quelques années, le célèbre Raptor, qui est un réacteur capable de réaliser des synthèses industrielles en continu, notamment des phosgénations. D’ici à la fin de l’année, ce sera le tour du groupe lyonnais Seqens d’équiper son centre de recherche Seqens Lab, à Porcheville dans les Yvelines, d’une nouvelle unité pilote GMP fonctionnant en continu. Cette unité pourra accueillir des réactions de nitration, diazotation ou halogénation et produire des lots commerciaux jusqu’à l’échelle de la tonne. « Plus de 35 % des médicaments approuvés par la FDA[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito] : Les prémices d’une réindustrialisation

[Édito] : Les prémices d’une réindustrialisation

Toute notre industrie était sous le feu des projecteurs avec la tenue à Lyon du salon Global Industrie, du 6 au 9 septembre 2021. Après l’annulation de l’édition 2020, pour cause de coronavirus, le salon[…]

14/09/2021 | France Relance
[Edito] Décarbonation : A chacun son chemin

[Edito] Décarbonation : A chacun son chemin

[Édito] : Solvay se redresse au 2e trimestre

[Édito] : Solvay se redresse au 2e trimestre

[Édito] : Ces chimistes appâtés par le marché pharma

[Édito] : Ces chimistes appâtés par le marché pharma

Plus d'articles