Nous suivre Info chimie

abonné

Edito : Pluie de milliards dans le royaume saoudien

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Edito : Pluie de milliards dans le royaume saoudien

© Saudi Aramco

Chez Saudi Aramco, on ne compte plus qu’en milliards de dollars. À la mi-août, en pleine trêve estivale, le géant saoudien a fait un point sur ses résultats semestriels. Apparemment, une première pour un groupe qui, il y a peu, communiquait à peine sur ses résultats annuels ! Malgré des prix du pétrole en baisse par rapport au premier semestre 2018, Saudi Aramco a réussi à dégager 46,9 milliards de dollars de résultat net au premier semestre 2019, contre 53 Mrds $, un an plus tôt. En année pleine, le groupe tournera probablement autour des 100 Mrds $ de bénéfice net. Une barre qu’il avait même franchie, l’an passé, affichant 111 Mrds $ de bénéfice net en 2018, soit plus que le bénéfice net cumulé des cinq majors pétrolières ExxonMobil, Chevron, BP, Shell et Total, plus que celui de l’ensemble des groupes du CAC40, analysait à l’époque BFM.
Quand on a des revenus à l’échelle du milliard, on dépense forcément dans les mêmes proportions. Parmi les faits marquants du premier semestre, Saudi Aramco a rappelé la signature d’un accord à 69 Mrds $ pour la reprise de 70 % du capital de son compatriote Sabic. Cet investissement témoigne de la stratégie de développement vers l’aval de Saudi Aramco, tant en Arabie Saoudite que sur les marchés internationaux.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Edito : Un DuPont sans nutrition ni biosciences ?

Edito : Un DuPont sans nutrition ni biosciences ?

La nouvelle est rapportée par Bloomberg. Le groupe DuPont serait en train d’étudier diverses options pour se séparer de sa branche Nutrition & biosciences. Classiquement, la dépêche explique que tous[…]

21/09/2019 | SpécialitésEdito Hebdo
Edito : SQM n’entrevoit pas de pénurie de lithium

Edito : SQM n’entrevoit pas de pénurie de lithium

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Omnova passe sous pavillon britannique

Edito : Omnova passe sous pavillon britannique

Plus d'articles