Nous suivre Info chimie

abonné

Edito : Solvay stoppe son projet à Saint-Fons

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Edito : Solvay stoppe son projet à Saint-Fons

© Solvay

Si Jean-Pierre Clamadieu souhaitait laisser une empreinte visible dans l’histoire de Solvay avec les deux projets immobiliers XXL annoncés peu avant son départ, c’est raté. Ils ont été retoqués par Ilham Kadri, qui a pris la suite du charismatique président, en mars de cette année. Une punition pour Lyon et Bruxelles, les deux villes qui devaient accueillir ces projets. Dans la Vallée de la chimie, sur un site de 14 hectares en bordure de l’autoroute A7, localisé à Saint-Fons, nous ne verrons jamais s’ériger cet élégant bâtiment de 40 000 m2, ondulant comme une chaîne moléculaire, qui avait été présenté en octobre 2018.

Conçu par le cabinet d’architecture Patriarche, il devait accueillir, à l’horizon 2022, des équipes basées sur l’actuel centre de recherche de Saint-Fons, ainsi qu’en provenance du site de production de silices de Collonges et du centre de recherche historique d’Aubervilliers en Île-de-France. Il devait constituer un nouveau centre d’innovation et de technologie d’un millier de personnes, représentant un investissement de 100 millions d’euros. Les chercheurs de Saint-Fons – 500 personnes – vont donc rester dans leurs murs, et récupérer le label de « plus grand centre de recherche du groupe au monde ». Solvay promet que les infrastructures[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito Plan de relance] : la chimie et la pharma aux aguets

[Édito Plan de relance] : la chimie et la pharma aux aguets

Le plan de relance de l'économie française est encore en cours de préparation. Cependant, on sait qu’il mobilisera 100 milliards d’euros sur deux ans. Un montant à mettre en regard du plan de relance[…]

24/07/2020 | Edito Hebdo
[Édito] : Quand Reliance se met au vert

[Édito] : Quand Reliance se met au vert

[Édito] : Ineos toujours aussi dépensier

[Édito] : Ineos toujours aussi dépensier

[Édito] : La chimie lyonnaise secouée par les municipales

[Édito] : La chimie lyonnaise secouée par les municipales

Plus d'articles