Nous suivre Info chimie

Elastomères /Bayer annonce des investissements sur le site français de la Wantzenau

Sujets relatifs :


Nommé le 1er septembre à la tête de Bayer France, Miguel Sieler, ancien président de la branche pharmacie de la filiale française de Bayer, annoncé la semaine dernière de prochains investissements pour l'usine Bayer Polymères de la Wantzenau (Bas-Rhin) : "un important programme d'investissements destiné à renforcer la position stratégique de La Wantzenau pourrait être décidé au tournant du siècle". Un renforcement alsacien lié à de bonnes perspectives de croissance dans le caoutchouc synthétique, un domaine dans lequel le nouveau p-dg escompte une "croissance de l'ordre de 6% à 7%". Il a également annoncé que,dans le cadre du passage légal aux 35h, les 550 salariés de La Wantzenau devraient bientôt bénéficier d'un compte emploi-temps. A la Wantzenau, une importante modernisation du site est déjà en cours "pour un total de 100 à 200MF"a indiqué Jean Jacques Hetzel, responsable du site. Cette opération, qui se réalise par étapes, "a démarré voici deux ans et se poursuivra dans les deux prochaines années", précise-t-il. Ce plan d'automatisation pourrait "à terme, si le marché automobile se maintient, permettre un nouveau développement du site". Bayer France à la Wantzenau dispose de la plus importante réserve foncière du groupe en France, car l'entreprise n'occupe aujourd'hui que 40hectares des 90 dont elle dispose. L'entreprise, spécialisée dans le caoutchouc synthétique, dépend à 70% de l'industrie automobile européenne. Elle dispose aujourd'hui d'une capacité de production de 150000 tonnes, exporte 70% de sa production et emploie 500 personnes. "L'automatisation doit permettre une augmentation de la productivité mais il n'y aura pas de licenciements", précise le responsable du site qui espère une augmentation de production de quelques 40000tonnes. Ces deux dernières années, Bayer France à la Wantzenau, a embauché 70 jeunes. Michèle Herzberg n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

K+S acquiert Potash One

K+S acquiert Potash One

K+S fait l'acquisition du producteur canadien Potash One. A 4,50 dollars canadiens par action, l'offre valorise la société à 434 millions de dollars canadiens (311 M€ ). Soit une prime de 24 % par rapport au cours de l'action, la veille de[…]

01/12/2010 | ENGRAIS
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Plus d'articles