Nous suivre Info chimie

ENB: Ineos songe à produire au Moyen-Orient ou en Asie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le pétrochimiste européen souhaite se renforcer dans le domaine de l'éthylidène norbornène (ENB). Sa filiale Ineos Oxide vient de lancer une étude de faisabilité pour construire une usine de taille mondiale, ce qui en ferait la seconde d'ENB pour le groupe qui dispose déjà d'une unité à Anvers, en Belgique. Pour cette seconde implantation, Ineos scrute plutôt vers l'Orient. Plusieurs endroits sont à l'étude au Moyen-Orient et en Asie, même si l'ajout d'une seconde ligne de production sur son site d'Anvers n'est pas à exclure. L'objectif du groupe serait une mise en service à l'horizon 2023. Ce projet s'accompagne en parallèle de l'étude d'investissements pour sécuriser des apports de dicyclopentadiène (DCPD) nécessaires à la production d'ENB. Selon Ineos, la croissance mondiale de la demande en ENB, principalement pour les producteurs de caoutchouc éthylène-propylène-diène (EPDM), devrait nécessiter la mise en service de capacités nouvelles au cours de la prochaine décennie dans le monde. À Anvers, Ineos a déjà engagé fin 2017 un renforcement capacitaire en ENB qui devrait être opérationnel fin 2019 (CPH n°817).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Sika offre 2,2 Mrds € pour le Français Parex

Sika offre 2,2 Mrds € pour le Français Parex

Le chimiste suisse de spécialités a engagé une offre ferme d'environ 2,2 Mrds € pour l'acquisition de Parex Group, grand spécialiste français des mortiers. L'opération va doubler les[…]

PolyOne acquiert Fiber-Line

PolyOne acquiert Fiber-Line

Lotte construit un vapocraqueur en Indonésie

Lotte construit un vapocraqueur en Indonésie

CNPC et PDVSA construisent un complexe intégré en Chine

CNPC et PDVSA construisent un complexe intégré en Chine

Plus d'articles