Nous suivre Info chimie

Endress + Hauser équipe le centre de distribution de la société Produits chimiques Platret

Sujets relatifs :

,
A l'occasion de la construction de son nouveau centre de stockage et de conditionnement, le distributeur de produits chimiques Platret a fait appel à Endress+Hauser pour l'automatisation et la sécurisation du site. Ils mettent aujourd'hui en place un système de visualisation des stocks de ses clients à distance.
GESTION DES STOCKS Distributeur indépendant de produits chimiques, la société française Produits chimiques Platret s'est diversifiée dans trois domaines. Une activité de négoce d'une part avec le conditionnement et la distribution de produits chimiques de commodités et de spécialités (acide, base, solvants, sels…) qui représente 80 % des ventes de la société. Mais aussi une activité de régénération des solvants pollués et un centre de transit des déchets industriels non recyclables (solvants, huiles, solutions aqueuses polluées…). De quoi proposer une offre globale à ses clients, qui travaillent principalement dans la chimie, les stations d'épuration, les piscines, les blanchisseries d'hôpitaux… Afin de regrouper en un même lieu toutes les opérations de stockage et de conditionnement, la société, basée Annemasse (Haute-Savoie), a décidé en 2003 la construction d'un nouveau site. Sans pour autant abandonner l'ancien site qui a récupéré, du même coup, l'espace nécessaire aux deux autres activités, la régénération de solvants et le transit des déchets. Le nouveau site comprend 34 cuves pour une capacité de stockage de 1 200 m3. Seize cuves aériennes avec bac de rétention servent pour la chimie minérale (acides et bases) tandis que 18 cuves à double paroi entièrement enterrées sont destinées au stockage des solvants, considéré comme dangereux car présentant un risque d'explosion. Par ailleurs, un entrepôt d'une capacité de 1 500 palettes accueille désormais les produits conditionnés pulvérulents ou liquides. Afin de sécuriser le stockage et la manipulation de ces produits chimiques, la société a donc décidé de faire appel à une société d'instrumentation et c'est Endress+Hauser qui a été choisie pour ce projet. Le fournisseur d'appareils de mesure et de solutions d'automatisation y a installé tout un ensemble d'équipements de mesure et de contrôle. Outre des capteurs de température, de mesure de pH, de conductivité, ont été installés des détecteurs de niveau à lames vibrantes pour la détection anti-débordement, des appareils de mesure de niveau à ultrasons pour les acides et les bases, et des appareils de mesures de niveau par radar pour les cuves de solvants. Tous ces capteurs sont connectés directement sur bus de terrain Profibus PA et deux automates contrôlent les mouvements de fluides du parc de stockage et des ateliers de conditionnement. Cinq terminaux de dialogue permettent quant à eux de suivre les stocks et de conduire le conditionnement. Enfin, un PC assure la fonction de serveur de données et, grâce au réseau Intranet, il est possible de consulter à tout moment l'état réel des stocks depuis n'importe quel PC. Mais Claude Platret, le directeur du site, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Nouvelle évolution dans l'automatisation : la mise en place d'un système de surveillance à distance des stocks de ses clients. Plus besoin pour le chimiste de surveiller constamment le niveau de ses cuves et d'appeler son distributeur quand cela devient nécessaire, c'est ce dernier qui s'occupe de tout. Et le système ne nécessite pas d'installation lourde pour le client. Juste une mesure de niveau électronique, en ultrason ou radar que le client possède en général déjà, un modem pour envoyer les informations chez le distributeur et un boîtier Fielgate qui permet de faire la connexion entre le sonde de mesure et le modem. Les informations sur le niveau de la cuve arrivent chez Platret par mail et sont traitées par un logiciel. En fonction du cahier des charges fixé avec le client, il est possible de mettre en place soit un seuil d'alarme, soit une communication hebdomadaire des niveaux des cuves. «C'est plus une proposition de notre part qu'une demande des clients, explique Claude Platret. Car en plus de simplifier la vie du client, cette solution nous permet un meilleur suivi des stocks et des approvisionnements et ainsi de mieux programmer la demande». Et surtout de fidéliser le client. «Une fois que le client a goûté à cette solution, difficile pour lui de revenir en arrière». Et pour anticiper les réticences des clients qui redoutent d'être piégés par cette installation, la société passe avec eux un contrat de courte durée, de trois ans. A l'heure actuelle, un client est déjà équipé avec ce système et une installation devrait commencer d'ici peu chez un deuxième. Mais, si en France très peu de sociétés de distribution proposent cette solution, d'autres pays comme les Etats-Unis et les pays du Nord de l'Europe l'ont massivement adoptée. G.D.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie