Nous suivre Info chimie

Énergie/Bruts lourds : lancement du projet Sincor au Vénézuela

Sujets relatifs :


Total (47%), la compagnie vénézuélienne PDVSA (38%) et le norvégien Statoil (15%) vont engager le projet de production, de traitement et de commercialisation des bruts ultra-lourds de l'Orénoque. Les partenaires ont signé un accord de financement pour un montant de 1,2Mrd $ avec un consortium bancaire. Le projet Sincor produira en plateau, à partir de puits horizontaux, 200000 barils/jour d'un brut extrêmement visqueux ( de la consistance du bitume) pendant 35 ans. Ce brut sera mélangé à un diluant puis transporté sur 200km par oléoduc jusqu'à l'usine de José, à 200km au nord sur la côte du golfe du Mexique, où il sera traité pour être transformé en un brut synthétique de haute qualité (32° API à basse teneur en soufre). Le démarrage de la production de ce brut léger est prévu pour 2 001 : en plateau, cette production atteindra 180000 barils/jour (environ 8,5Mt/an). Sur la base des droits accordés pour 35 ans, ce projet devrait permettre à Total d'augmenter ses réserves de quelque 20%. L'entreprise est déjà présente au Vénézuela, avec 55% du permis de Jusepin qui produit 35000 barils par jour ainsi qu'une participation de 50% sur le permis d'exploration de Punta Pescador au nord du Delta de l'Orénoque. Les réserves de ces bruts (1200Mrds de barils en terre) sont comparables à celles de l'Arabie Saoudite. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

La filiale russe d'EDF spécialisée dans les services d'efficacité énergétique a signé un accord de collaboration avec Schneider Electric pour des projets industriels en Russie, notamment pour le secteur[…]

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Plus d'articles