Nous suivre Info chimie

Energie : La facture d'électricité s'alourdit pour les entreprises

Sujets relatifs :

L'étude sur le coût de l'électricité pour les entreprises, publiée par l'Observatoire international des coûts de l'énergie NUS Consulting, a fait grand bruit ces derniers jours. Même si l'annonce de hausses de prix de l'électricité généralisées n'est pas une surprise pour les entreprises, d'autres conclusions de l'étude (portant sur l'évolution du prix de l'électricité dans 14 pays industrialisés entre 2005 et 2006) sont plus déconcertantes. En un an, la France a enregistré une augmentation de 48 % sur son marché dérégulé (0,08 e/kWh), ce qui lui confère le record des augmentations et la place de 5e au classement des pays les plus chers. Un chiffre qui creuse d'autant plus l'écart (66 %!) avec les tarifs du marché régulé. Sur ce dernier les prix n'ont pas évolué sur les douze derniers mois (0,05 e/kWh). Rappelons que seulement 10 % des professionnels français ont opté pour un marché déréglementé deux ans après l'ouverture complète du marché français de l'électricité à la concurrence. « Il est inconcevable que deux marchés aux tarifs si différents coexistent dans notre pays », explique Jacques Claudel, directeur général de NUS Consulting France. Pour la Commission de régulation de l'énergie (CRE), la coexistence de ces deux marchés reste un frein au développement du marché concurrentiel. En Europe, où la déréglementation est désormais effective pour l'ensemble des pays, les prix de l'électricité ont globalement connu des hausses supérieures à 10 %, seule exception l'Allemagne avec « seulement » + 7,5 %. Les raisons? Les augmentations des prix du pétrole et du gaz mais aussi l'application de nouvelles taxes environnementales sur le prix des achats d'électricité. La publication de cette étude intervient juste après la création du consortium Exeltium, qui devrait permettre aux industriels électro-intensifs, et parmi eux les chimistes Rhodia, Arkema, Air Liquide et Solvay, de bénéficier de tarifs plus attractifs sur l'électricité (CPH n°341). Le mécanisme mis en place par Exeltium devrait être opérationnel avant la fin de l'année, et permettra aux industriels d'acquérir des droits de tirage d'une durée de 15 ans. En plus de ses sept fondateurs, le consortium pourra être accessible à cinquante autres entreprises.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles