Nous suivre Info chimie

Enquête européenne pour la fusion Praxair/Linde

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

C'était anticipé par les deux groupes de gaz industriels (CPH n°832). Le 16 février dernier, la Commission européenne a bien annoncé l'ouverture d'une enquête approfondie au sujet du projet de fusion entre Praxair et Linde, lancée l'an dernier (CPH n°804). Les autorités européennes se méfient de cette concentration dans le secteur des gaz industriels et de la réduction à seulement trois acteurs majeurs au lieu de quatre actuellement. La Commission craint ainsi une réduction de la concurrence sur le marché de la fourniture de gaz comme l'oxygène et l'hélium. « À ce stade, la Commission craint que l'opération envisagée réduise la pression concurrentielle sur des marchés couvrant une partie importante des activités de Praxair et de Linde. Plus précisément, elle s'inquiète du fait qu'il existe un risque de hausse des prix en raison du pouvoir de marché renforcé de l'entité issue de la concentration ou de la plus forte probabilité de coordination entre les acteurs restants sur les marchés concernés », a déclaré la Commission. L'enquête préliminaire a établi « des problèmes de concurrence concernant la fourniture de gaz industriels, de gaz médicaux (et des services connexes), de gaz spéciaux et d'hélium », et conclu que « seuls les quatre grands acteurs du marché disposaient des capacités d'ingénierie nécessaires pour participer aux appels d'offres concernant les projets portant sur les volumes les plus élevés (par exemple, la construction d'unités de production de gaz spécialisées sur les sites de fabrication des clients). Elle a également confirmé qu'eux seuls disposaient de l'accès aux sources d'hélium du monde entier nécessaire pour être concurrentiel ».

La Commission a ajouté que ni Praxair ni Linde n'ont formulé d'observation particulière après cette décision. Ce qui ouvre une période de 90 jours ouvrables pour une prise décision, fixant une limite au 4 juillet 2018. Le groupe américain et son homologue allemand avaient déjà prévu une finalisation de l'opération au second semestre 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles