Nous suivre Info chimie

Environnement/Vivendi Environnement sort la tête de l'eau

Sujets relatifs :


Vivendi Environnement (VE) a enregistré au cours des neuf premiers mois de 2002 une légère hausse de 0,6 % de son résultat d'exploitation (Ebit) consolidé, à 1,378 milliard d'euros contre 1,369 Mrd ? sur la même période de 2001. Dans le même temps, le chiffre d'affaires consolidé a progressé de 4,5 %, à 22,162 Mrds ?. La dette financière nette atteignait 13,7 Mrds ? fin septembre 2002, en baisse de 4,2 % par rapport à septembre 2001 (à 14,3 Mrds ?) et en recul de 7 % par rapport à fin juin 2002. Le groupe a confirmé son objectif de dette financière nette située " entre 13 et 13,5 Mrds ? " à la fin de 2002, compte tenu des cessions d'actifs non stratégiques prévues au quatrième trimestre et de la croissance de l'autofinancement. VE a vendu plus de 1,4 Mrd ? d'actifs depuis début 2002, soit un niveau supérieur au programme initial de 1 Mrd ?. Le groupe a aussi réduit de plus de 700 M? le montant de ses créances par rapport à fin 2001. Hors les activités non stratégiques cédées ou en cours de cession, le résultat d'exploitation a augmenté de 4,4 % (+6 % à taux de change constant) au cours des neuf premiers mois de 2002, à 1,297 Mrd ?. Pour l'ensemble de 2002, au vu " des réalisations des neuf premiers mois et malgré une conjoncture internationale morose ", VE prévoit " une progression encore soutenue de l'activité, en ligne avec ses objectifs à moyen terme ". Le groupe vise, pour la période 2000/2004, une hausse de 35 % à 40 % du chiffre d'affaires de ses activités stratégiques, ainsi qu'une augmentation de la marge opérationnelle au moins aussi importante. Par métier, sur les neuf premiers mois 2002 et hors les activités cédées ou en cours de cession, la plus forte progression des ventes a été enregistrée par le pôle énergie. Le chiffre d'affaires de ce pôle a augmenté de 13,8 %, à 3,075 Mrds ?. La croissance interne a été de 5,6 %. Hors effet de croissance externe, l'activité est restée stable en France, la baisse du prix du gaz ayant été compensée par la forte hausse de 27 % des activités de cogénération (à 211 M?). A l'international, le pôle énergie a connu une croissance interne de 16,6 %. Le pôle eau a réalisé un chiffre d'affaires de 8,415 Mrds ?, en hausse de 4,3 % (+5,8 % de croissance interne). L'activité a progressé en France de 4,7 % en croissance interne et augmenté aux Etats-Unis de 4,6 % à change courant (+8,4 % à change constant). Le pôle transport a réalisé un chiffre d'affaires de 2,512 Mrds ?, en augmentation de 9,5 % (+2,3 % de croissance interne). En France, la croissance interne a atteint 9,5 % grâce au développement et à l'extension de contrats. Enfin, VE, lâchée par sa maison mère Vivendi Universal (VU), est à la recherche d'une famille d'investisseurs. VU a en effet décidé de se défaire au plus tard fin 2004 des 40,4 % qu'il détient encore. Et ce en deux étapes, avec dans un premier temps une cession de 20,2 % du capital de VE " à un nombre limité d'investisseurs ayant accepté de se substituer aux engagements de VU " de conserver ces titres jusqu'au 21 décembre 2003.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Le Néerlandais a annoncé la cession de sa filiale malaise Vopak Terminals Pasir Gudang (VTPG) à une filiale du groupe Wilmar, dénommée PGEO. La transaction permet à Royal Vopak de se délester d'un terminal de 20 160 m3. Le groupe justifie cette[…]

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Plus d'articles