Nous suivre Info chimie

Enzymes : Novozymes reprend une activité d'Iogen

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Enzymes : Novozymes reprend une activité d'Iogen

© Novozymes

La société canadienne Iogen, spécialisée dans les biocarburants et les enzymes, marque une étape stratégique dans son développement. Elle va céder sa branche dédiée aux enzymes industrielles à Novozymes. Pour mener à bien l'opération, qui devrait être bouclée fin février, le spécialiste danois des enzymes va débourser 67,5 millions de dollars canadiens (50 M€). En outre, un paiement complémentaire de 12,5 M CAD pourrait éventuellement être versé. L'accord de reprise confère à Novozymes tous les droits commerciaux du portefeuille d'Iogen Bio-Products, qui comprend vingt produits, ainsi que ses unités de production et son savoir-faire. Les enzymes industrielles du groupe canadien servent quatre marchés : la pâte à papier et le papier, le textile, la transformation des céréales et la nutrition animale. Elles sont produites sur un site implanté à Ottawa, au sud-est du Canada. Opérationnel depuis 1991, Iogen Bio-Products emploie 70 salariés, qui continueront à travailler au sein de l'usine d'Ottawa une fois l'acquisition effective, a assuré le groupe canadien. « Iogen concentre maintenant ses efforts sur le développement d'opportunités commerciales dans les biocarburants de seconde génération et, en particulier, dans notre programme avec Raízen visant à développer un projet de production d'éthanol cellulosique à l'échelle commerciale au Brésil », explique Brian Foody, p-dg d'Iogen. En octobre 2012, Iogen et Raízen avaient effectivement annoncé un projet d'unité de production d'éthanol cellulosique à l'échelle commerciale à São Paulo, au Brésil. Raízen est une coentreprise brésilienne entre Shell et le producteur brésilien d'éthanol Cosan fondée en juin 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles