Nous suivre Info chimie

Ercros sabre dans ses capacités

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Ercros sabre dans ses capacités

Le complexe d’Ercros à Flix

Confronté aux nécessaires conversions des électrolyses imposées par l'UE et l'arrêt d'une usine de MDI de Covestro en Espagne, le groupe espagnol va largement trancher dans ses capacités de chlore. 55 % de ses capacités vont fermer, ce qui concerne deux de ses complexes.

Le groupe chimique espagnol s'est lancé dans un plan de restructuration drastique de ses capacités de chlore et de soude caustique. Lesquelles vont être réduites de 55 % avant fin 2017, soit avant la date butoir fixée par l'Union européenne pour l'arrêt des électrolyses à mercure sur le sol européen. Le projet d'Ercros est notamment motivé par la décision, annoncée en décembre dernier, du groupe Covestro de cesser ses productions de diphénylméthylène (MDI) sur son site de Tarragone, dans le nord-est de l'Espagne, là aussi d'ici à fin 2017. Or cette usine de MDI de Covestro est le plus grand consommateur de chlore pour l'unité d'Ercros sur son site de Vila-Seca I, dans la région de Tarragone. 70 % des volumes de chlore du site sont produits dans une unité d'électrolyse basée sur une technologie à mercure. Le projet de fermeture concerne aussi l'unité de chlore d'Ercros sur son site de Flix, toujours dans la région de Tarragone, et dont la totalité de l'électrolyse est basée sur une technologie à mercure. Le groupe espagnol explique que la décision de Covestro « rend non-nécessaire l'investissement qu'Ercros voulait entreprendre pour passer à une technologie membranaire » sur ces deux sites de Flix et de Vila-Seca I.
 

En conséquence, Ercros prévoit de réduire de 150 à 200 postes sur l'ensemble des deux sites d'ici à fin 2017, et table sur une charge de 10 millions d'euros liée à ces suppressions d'emplois. Le groupe envisage une contraction de son chiffre d'affaires annuel de 90 M€ à partir de 2018, ce qui représente environ 15 % de ses revenus actuels. L'Ebidta annuel souffrirait une réduction de 5 à 10 M€. Ercros ne cessera toutefois pas ses productions de chlore. Présent industriellement seulement en Espagne, le groupe continuera à l'avenir de produire, avec des capacités de 85 000 tonnes par an. Capacités qui seront concentrées à Vila-Seca I, où 30 % du chlore produit l'est sur une unité employant une technologie membranaire. Le groupe dispose aussi du site de Sabiñánigo, plus au nord de l'Espagne, dont 100 % des capacités emploient une technologie membranaire également.
 

Par ailleurs, Ercros appelle à des projets industriels sur son site de Flix. Avec la restructuration programmée, environ 200 000 m2 de terrains seront disponibles à la vente ou en location. Le groupe estime que le site conviendrait à des unités de production chimique, de recyclage, ou de traitement des eaux. Les industriels pourraient bénéficier sur place d'une structure compétitive pour les coûts de l'énergie, de la disponibilité en vapeur, en eau, d'une station de traitement physico-chimique d'eau, d'un site d'enfouissement industriel et d'infrastructures ferroviaires.
 

Fondé en 1989 via la fusion entre ERT et Cros, le groupe espagnol génère un chiffre d'affaires annuel de 600 M€ environ, dispose de 11 usines, toutes en Espagne, et recense 1 377 salariés. Centré sur les produits chimiques de base (hors pétrochimie), les plastiques, les intermédiaires et les intermédiaires pharmaceutiques, Ercros avait déjà engagé un vaste plan de restructuration en 2009 qui avait conduit à la fermeture de plusieurs unités et à la suppression d'environ 400 postes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles