Nous suivre Info chimie

Ethanol/Shell abandonne ce secteur d'activités

Sujets relatifs :

,

Shell Chemicals qui avait annoncé, il y a plusieurs mois, un important programme de désinvestissements, a décidé de fermer son unité d'alcools oxo (n-butanol, 2-éthylhexanol et isobutanol) de Deer Park (Texas) d'une capacité de 110 000 tonnes/an (soit 6 % des capacités nord-américaines) et sort ainsi de cette activité. Le groupe ne possède aucune autre unité dans ce domaine. Shell Chemicals met en cause la faible rentabilité de ce secteur qui est en pleine surcapacité. Leader sur le marché, BASF qui a démarré une unité d'une capacité de 250 000 t/an en Malaisie au printemps 2001 et va construire une unité à Nanjing (Chine) sur son futur complexe intégré, compte aussi fermer son unité de Tarragone (capacité de 65 000 t/an). Les autres principaux producteurs sont ExxonMobil qui a démarré l'an dernier une unité de 450 000 t/an à Singapour ; Eastman qui a mis en service en 1999 une unité de 150 000 t/an, également à Singapour, Oxeno (filiale de Hüls) et Neste Chemicals repris par Industri Kapital et Condea repris par Sasol. Par ailleurs, Celanese envisage aussi de fermer ses unités ou de céder cette activité. L'unité d'alcools oxo de Shell approvisionnait son unité de glycol éthers. Le groupe se fournira désormais en alcools oxo sur le marché. Les alcools oxo servent aussi à la fabrication d'acrylates, d'acétates, de méthacrylates, de plastifiants et de solvants.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles