Nous suivre Info chimie

Ethylène/BP Chemicals pourrait relier son éthylénoduc britannique au réseau ARG

Sujets relatifs :


BP Chemicals, qui étudie l'extension jusqu'à son site de Hull de l'éthylénoduc qui relie déjà Mossmorran à Grangemouth et Wilton afin de fournir l'éthylène nécessaire à sa future unité d'acétate de vinyle monomère (voir Chimie Hebdo n°4, p. 4), pourrait, selon le Chemical Market Reporter du 27/07, franchir un pas de plus en traversant la mer du Nord afin de se relier au réseau nord-européen ARG (Aethylen Rohrleitungs Gesellschaft). En tout cas, le choix, pour la section Wilton-Hull de 117 kilomètres, d'un diamètre de 12 pouces (et non de 8 pouces), ce qui en multiplie le débit par 2,25, rendrait cette jonction possible. D'autant que la nouvelle unité d'AVM pourrait atteindre la capacité record de 250000 t/an en une seule ligne ce qui en fera la plus grande au monde. Mais le choix reste à faire entre cette unité géante, fondée sur une technologie nouvelle, et l'unité de 150000 t/an initialement prévue. Les hypothèses d'un non renouvellement du contrat de production avec Enichem à Porto Marghera (55000 t/an) et d'arrêt de l'unité de Baglan Bay (115000 t/an) dès la mise en service de la nouvelle unité sont, par ailleurs, sérieusement envisagées. Quoi qu'il en soit, BP Chemicals qui a accru en dix ans de 15 à 22 % sa part du marché mondial de l'acide acétique alors que le leader mondial Celanese ne gagnait que 5 points (de 20 à 25%) dans le même temps, n'entend pas en rester là. Avec son procédé Cativa fondé sur des complexes de l'iridium et un accès à des matières premières bon marché, le groupe britannique qui est déjà leader, avec 44%, du marché non captif de l'acide acétique vise clairement la première place. Une intégration aval plus poussée, alors que les surcapacités menacent dans l'acide acétique lui-même, s'inscrirait dans cette stratégie. Par ailleurs, l'idée d'une future jonction du réseau britannique avec le réseau ARG, relance le débat sur le prolongement jusqu'à Cologne du futur éthylénoduc Balan-Carling. Il permettrait de créer un réseau européen d'éthylénoducs interconnectés dont Simon De Bree, le président de DSM, s'est toujours fait l'ardent défenseur. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance Industries devrait débourser 10 milliards de dollars (7,4 Mrds €) dans les 3-4 prochaines années pour ses projets pétrochimiques en Inde, selon Chemical Week. De nombreux projets seraient à l'étude, dont un complexe de production[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Plus d'articles