Nous suivre Info chimie

Ethylène-glycol/oxyde d'éthylène/Regroupement pour Maruzen et Nisso au Japon et fermeture pour Mitsubishi

Sujets relatifs :


Le groupe japonais Maruzen va reprendre pour 5,5 milliards de yens (52 M$) Nisso Petrochemical Industries auprès de Nippon Soda et Teijin Nisso qui détiennent respectivement 67 % et 33 % du capital de ce producteur d'éthylène glycol (EG) et d'oxyde d'éthylène (OE). Nisso Petrochemical a une capacité de 82 000 t/an d'OE et de 100 000 t/an d'EG à Yokkaichi. Cette activité va être fusionnée avec celle de Nisso Maruzen, joint-venture 50/50 entre les groupes japonais Maruzen et Nisso Petrochemical qui dispose d'une capacité de 100 000 t/an d'OE et de 100 000 t/an d'EG. Maruzen disposera ainsi d'une capacité globale d'EG de 200 000 t/an. Les autres producteurs japonais sont Mitsui (245 000 t/an d'EG et 207 000 t/an d'OE), Nippon Shokubai (235 000 t/an d'EG et 240 000 t/an d'OE) et Mitsubishi. Ce dernier qui produit de l'EG et de l'OE sur deux sites au Japon - Kashima et Yokkaichi - va arrêter la production sur ce dernier site qui représente environ un tiers de sa capacité. Mitsubishi va fermer à la fin de 2000 une capacité de 110 000 t/an d'OE et de 85 000 t/an d'EG à Yokkaichi. Le site de Kashima (257 000 t/an d'EO et 267 000 t/an d'EG) va recentrer sa production sur l'OE et se fournir en partie en EG à l'extérieur. Ces restructurations sont liées à la faible croissance de la demande au Japon et anticipent de nombreux démarrages en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient. En Arabie Saoudite, les capacités de production d'EG vont atteindre 2,1 Mt/an l'an prochain avec le démarrage de la troisième unité de Sabic à Al Jubail (450 000 t/an) et de l'unité de Yanpet (Sabic/Mobil) à Yanbu (410 000 t/an). Union Carbide, premier producteur mondial d'EG, a démarré une unité de 350 000 t/an d'EG au Koweït et construit une unité d'une capacité de 320 000 t/an avec Petronas à Kerteh (Malaisie). D'autres projets sont à l'étude comme ceux de Mobil à Singapour (320 000 t/an d'EG), BASF à Nanjing en Chine (350 000 t/an) et Shell à Nanhai, également en Chine (320 000 t/an). A Taiwan, les capacités ont récemment été portées à 900 000 t/an avec le démarrage d'une unité de 300 000 t/an d'EG par Nan Ya Plastics. Selon la société d'études Tecnon, l'Asie devrait représenter en 2001 plus de 50 % de la demande totale d'EG (15,3 Mt/an en 2001) afin de satisfaire le marché du polyester.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Dernier étape du feuilleton démarré à la mi-août. Et échec dans la stratégie de croissance externe de BHP Billiton. Celui-ci abandonne son OPA de 39 milliards de dollars (28,6 Mrds €) sur le Canadien PotashCorp, le premier producteur mondial[…]

01/12/2010 | BHP BillitonENGRAIS
Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Plus d'articles