Nous suivre Info chimie

Europe/Sa pharmacie continue à entraîner Hoechst vers le bas

Sujets relatifs :


Alors que Hoechst continue à miser sur les sciences de la vie, et tout particulièrement la pharmacie, c'est sa filiale pharmaceutique, Hoechst Marion Roussel (HMR), qui en réalisant un bénéfice opérationnel en recul 46 % (544 M DM) provoque un recul des bénéfices du groupe. Et le recul des bénéfices des activités industrielles de Celanese (- 43 % à 233 M DM) désinvesties aggrave la situation. Seuls AgrEvo (phytosanitaires) et Hoechst Roussel Vet (produits vétérinaires) permettent de compenser en partie ce recul, avec des résultats semestriels en hausse de respectivement 12 et 13 %. Sur les six mois, le bénéfice opérationnel (1851 M DM) recule de 18 %. Si le bénéfice net augmente de 42 % à 743 M DM, cette hausse est essentiellement due à des résultats exceptionnels pour cession (l'activité polyester Trevira). "Les principales raisons du recul sont la pression accrue sur les prix, la forte compétition en chimie industrielle liée à la crise asiatique et, en pharmacie, la concurrence des génériques ainsi que de nouvelles charges pour restructuration", explique Jürgen Dormann, président du groupe. Ces provisions pour restructuration (392 M DM au premier semestre) devraient atteindre 700 M DM sur l'année. Les ventes ont reculé de 18 % à 22728 M DM. A périmètre égal, elles sont stagnantes, les prix ayant reculé de 1 % ainsi que les volumes, tandis que les taux de change ont eu un effet positif de 2 %. La filiale pharmaceutique du groupe HMR a subi la concurrence des génériques sur le Cardizem au Canada et sur le Trental en Amérique du Nord, ainsi que le retrait du Seldane aux États-Unis. Parallèlement la situation du groupe s'est détériorée au Japon suite à des réductions de prix, des pertes de change et le retrait de l'Hextol. En revanche, les bonnes performance en Europe, et tout particulièrement en France, ont permis de compenser en partie ces difficultés. HMR compte dorénavant sur ses nouveaux produits : l'Arava contre l'arthrite rhumatismale qui a obtenu la recommandation de la FDA américaine, le Priftin contre la tuberculose pulmonaire approuvé aux États-Unis. Devraient suivre : la propentofylline contre la maladie d'Alzheimer et l'Actonel (contre l'ostéoporose). Celanese, la filiale chimique du groupe, a souffert de la crise asiatique et de la baisse des prix, mais probablement aussi d'une politique d'investissements moins dynamique en raison de sa cession programmée. Hoechst envisage de créer une société séparée qui engloberait Celanese et son autre filiale Ticona (plastiques techniques) qui serait introduite en Bourse. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles