Nous suivre Info chimie

Evonik et Siemens convertiront du CO2

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les deux groupes allemands viennent d'annoncer un projet commun, baptisé Rheticus, qui pourrait déboucher sur un vrai projet industriel. La collaboration entre Evonik et Siemens consistera en un projet de conversion de dioxyde de carbone (CO2) en spécialités chimiques, en utilisant de l'électricité de sources renouvelables et des bactéries. Les deux partenaires, qui mobiliseront une équipe commune de 20 chercheurs, souhaitent développer une technologie de photosynthèse artificielle permettant de convertir de l'eau et du CO2. Siemens apportera sa technologie d'électrolyse pour la gestion de la première partie du procédé qui permettra de convertir du CO2 et de l'eau en hydrogène et en monoxyde de carbone. De son côté, Evonik sera en charge du procédé de fermentation pour la conversion de gaz riches en CO en spécialités. Les procédés métaboliques utiliseront des micro-organismes. La collaboration est prévue sur une durée de deux ans et est soutenue à hauteur de 2,8 millions d'euros par le ministère allemand de l'Éducation et de la Recherche. Le projet Rheticus devrait aboutir à la mise en service d'une unité pilote, d'ici à 2021, sur le complexe d'Evonik à Marl, en Allemagne, pour la production de butanol et d'hexanol, des spécialités qui trouvent des applications dans les plastiques et les compléments alimentaires. Au-delà, Evonik estime envisageable la construction d'une unité d'une capacité de 20 000 tonnes par an et la possibilité d'étendre les productions à d'autres spécialités et à des carburants. Par ailleurs, Siemens et Evonik estiment que cette plateforme Rheticus pourrait potentiellement être déployée sur tout site rejetant du CO2.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

FDCA : Nouveau financement pour la future usine d’Avantium

FDCA : Nouveau financement pour la future usine d’Avantium

Le spécialiste néerlandais de la chimie renouvelable Avantium a annoncé le 8 janvier la signature d’une lettre d’intention pour implanter sa future usine de FDCA (acide furane dicarboxylique) aux Pays-Bas. La[…]

20/01/2020 | BiosourcéPays-Bas
Cellulose : La coentreprise de Lenzing et Duratex investit 1,3 Mrd $

Cellulose : La coentreprise de Lenzing et Duratex investit 1,3 Mrd $

Edito : Halte à la dérive écolo

Edito : Halte à la dérive écolo

Biocontrôle : PAT reçoit une contribution exceptionnelle du PIA

Biocontrôle : PAT reçoit une contribution exceptionnelle du PIA

Plus d'articles