Nous suivre Info chimie

Evonik étend ses capacités en Chine

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Annoncé en 2011, le projet de construction d'unités d'isophorone et d'isophorone diamine d'Evonik en Chine avance bon train. Le groupe allemand a annoncé que la mise en service des unités interviendra au premier trimestre 2014. Le montant de l'investissement se porte à plus de 100 millions d'euros. Si leurs capacités n'ont pas été dévoilées, Evonik a précisé qu'elles permettront d'accroître « significativement » ses capacités en IP et IPD. « Notre objectif dans la construction des unités à Shanghai, sur le site existant du groupe, est de fournir nos clients asiatiques en produits de même qualité que ceux de nos unités en Europe et aux États-Unis », explique Gerd Brand, vice-président senior et responsable de la business unit dédiée aux produits de réticulation.

Le chimiste allemand exploite en effet des unités d'isophorone et dérivés à Hern et Marl, en Allemagne, à Mobile, en Alabama (États-Unis) et à Anvers, en Belgique. Ces produits sont commercialisés sous les marques Vestamin, Vestanat, Vestagon et Vestasol. L'isophorone est utilisé dans la composition de peintures et d'encres tandis que l'isophorone diamine est employé comme agent de durcissement pour les formulations époxy, notamment dans les matériaux composites.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention de réaligner sa division Global Business Services dans la continuité de son développement. Créée le 1er janvier 2020 dans le cadre de la[…]

22/09/2020 | Chimie
Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Plus d'articles