Nous suivre Info chimie

Evonik investit dans un fonds chinois

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Après l'Amérique du Nord et l'Europe, Evonik étend ses activités de capital-risque à l'Asie. Il a investi un montant demeuré confidentiel dans le fonds chinois GRC SinoGreen Fund III (GRC III). GRC investit dans les start-up focalisées sur les technologies vertes. Il se concentre sur les secteurs de l'énergie, des transports plus propres, du développement durable et des changements climatiques. « En investissant dans GRC III, nous ouvrons la porte de la communauté à croissance rapide des start-up chinoises », s'est réjouit Bernhard Mohr, le directeur du capital-risque chez Evonik. En dehors de GRC III, le groupe allemand a déjà investi dans les fonds européens et nord-américains Pangaea Ventures Fund III, Emerald Cleantech Fund III et High-Tech Gründerfonds III. Il détient également des parts dans huit jeunes entreprises innovantes. Au cours des prochaines années, Evonik prévoit d'investir 100 millions d'euros dans des start-up innovantes et des fonds de capital-risque.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Résultats : BASF se porte bien pour son premier semestre 2021

Le 28 juillet, le chimiste allemand BASF publiait ses résultats pour le premier semestre 2021. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 39,2 milliards d’euros, avec une augmentation de 33 % par rapport au premier[…]

28/07/2021 | RésultatsActualités
Résultats : La production européenne retrouve son niveau prépandémie

Résultats : La production européenne retrouve son niveau prépandémie

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

La chimie en Île-de-France se décrit en vidéo

Lubrizol mis en examen

Lubrizol mis en examen

Plus d'articles