Nous suivre Info chimie

Evonik prévoit la réouverture d'une unité de polyesters à Mobile

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe allemand a annoncé son intention de remettre en service son unité de polyesters de spécialité localisée à Mobile, en Alabama (États-Unis). La réouverture de celle-ci est prévue en 2018. Ses capacités de production devraient s'élever à plusieurs tonnes par an. Ce projet permettra de nouvelles embauches, qui viendront s'ajouter au plus de 800 salariés qu'emploie actuellement Evonik sur le site. Les polyesters de spécialité servent les marchés des adhésifs thermofusibles réactifs et des métaux pré-enduits en tant que liant pour peintures, de prélaquage et de revêtements alimentaires. La demande en polyester de spécialité est guidée par la tendance des résines de revêtements sans bisphénol A. Ces produits présentent aussi un intérêt sur le marché de l'automobile. « Nous allons réinvestir aux États-Unis pour devenir un fournisseur local et durable entièrement dédié aux besoins et à la croissance de nos clients », a indiqué Andreas Kripzak, le vice-président des résines pour revêtements et adhésifs d'Evonik aux Amériques. Evonik se revendique être l'un des principaux fournisseurs mondiaux de polyesters pour le marché des thermofusibles et des métaux pré-enduits, qu'il commercialise sous les marques Dynapol et Dynacoll. Il exploite déjà des unités de production de polyesters sur ses sites de Marl et Witten, en Allemagne, et de Shanghai, en Chine. Selon Chemical Week, cette unité avait été mise sous cocon en 2010 en raison des conditions de marchés de l'époque.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Covid-19 : BASF augmente sa production de gel hydroalcoolique

Covid-19 : BASF augmente sa production de gel hydroalcoolique

BASF Personal Care, filiale du chimiste allemand BASF, a démarré la production de désinfectant pour les mains sur différents sites de production à travers l’Europe. Comme annoncé au mois de mars,[…]

07/04/2020 | ActualitésCoronavirus
Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

Plus d'articles