Nous suivre Info chimie

Evonik se lie avec HP pour les applications d'impression 3D

J.C.

L'impression 3D offre des perspectives de plus en plus alléchantes pour les chimistes de spécialités. Dans ce cadre, Evonik vient d'annoncer un partenariat avec le géant américain HP pour participer à son programme Open Platform. Plus précisément, le chimiste allemand collaborera dans le domaine des matériaux innovants pour l'impression 3D grâce à des poudres de polyamide 12 (PA12). Evonik indique que sa gamme Vestosint est déjà utilisée depuis plusieurs années dans le domaine de l'impression 3D. Avec HP, l'objectif est d'identifier des développements spécifiques pour la conception de poudres de PA12 spécifiques pour des applications dans l'impression 3D pour la production à large échelle de composants et de pièces, notamment à destination des industries automobile et aéronautique.

Evonik produit ces poudres de PA12 sur son complexe de Marl, en Allemagne. En début d'année, le chimiste allemand avait d'ailleurs annoncé un plan d'investissements de plusieurs dizaines de millions d'euros sur ce site pour doubler ses capacités de production de poudres de PA12. La future ligne de production doit entrer en service fin 2017. Les applications 3D étaient déjà identifiées comme l'un des vecteurs de croissance motivant ce plan d'investissement (CPH n°749).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rien n’arrête la valse mondiale. Des opérations de grandes envergures se sont poursuivies en 2019 à l’international, sans qu’il y ait vraiment de méga-fusions. En France, des opérations de plus[…]

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Plus d'articles