Nous suivre Info chimie

Evonik se muscle en C4 en Allemagne et Belgique

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Un peu plus de deux ans après le lancement du projet, Evonik a mis en service ses unités additionnelles de produits en C4 prévues sur ses complexes de Marl (Allemagne) et d'Anvers (Belgique). Le chimiste allemand n'a pas indiqué de montant clair pour ce double projet, se contenant d'évoquer quelques centaines de millions d'euros. À Marl, son plus grand complexe chimique mondial (près de 7 000 salariés), Evonik a augmenté ses capacités d'isononanol, utilisé principalement dans la production de plastifiants pour polychlorure de vinyle (PVC), et d'éther de méthyle et de tert-butyle (MTBE). À Anvers, Evonik a augmenté aussi ses capacités de MTBE, employé essentiellement pour l'augmentation des indices d'octane dans les carburants, et celles de butadiène, essentiel pour la production de caoutchoucs synthétiques, mais aussi pour des conceptions d'élastomères et de certains plastiques. MTBE, butadiène et isononanol bénéficieraient actuellement d'une croissance mondiale de la demande de l'ordre de 2 % à 5 % par an. L'objectif est de renforcer les positions du groupe dans le domaine des produits en C4. Evonik se présente comme l'un des leaders mondiaux de ce secteur, produisant aussi de l'isobutène, du 1-butène, du 2-propylheptanol et du phtalate di-isononyle (DINP).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

La compagnie finlandaise, spécialisée dans le secteur papetier et le traitement de l’eau pour l’industrie et la consommation, a annoncé qu’elle allait investir plusieurs millions d’euros au[…]

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Plus d'articles