Nous suivre Info chimie

Evonik se renforce en Chine

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Dans le cadre de la coentreprise chinoise Evonik Lianda Chemical Additive, le chimiste allemand a annoncé la mise en service d'une extension de 50 % des capacités de dérivés de triacétonamine (TAA) sur son site de Liaoyang, en Chine. Les capacités additionnelles ont été mises en service en mars, après plusieurs mois de travaux. La coentreprise entre Evonik et le groupe chinois NEPC tente ainsi de répondre à la croissance soutenue du marché des dérivés de TAA, des précurseurs essentiels à la fabrication de stabilisants à base d'amines (hindered amine light stabilizers, HALS), des additifs permettant de protéger les polymères de dégradations dues à la lumière, l'oxygène ou encore la chaleur. Les dérivés de TAA trouvent ainsi de multiples applications dans les plastiques, dans les domaines de l'automobile, de la construction ou des films pour l'agriculture. Evonik se décrit comme un des leaders mondiaux du TAA et de ses dérivés, des spécialités qu'il produit depuis plus de 30 ans. Le chimiste allemand dispose d'une seconde base de production, sur son complexe de Marl, en Allemagne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Le groupe suisse Givaudan a publié ses résultats pour 2019, une année marquée par « une performance financière excellente ». Le chiffre d'affaires en année pleine s'est[…]

27/01/2020 | ActualitésGivaudan
Nouryon va utiliser de l’IA pour améliorer la fiabilité de ses installations

Nouryon va utiliser de l’IA pour améliorer la fiabilité de ses installations

Le Cese a rendu son avis pour l’amélioration de Reach

Le Cese a rendu son avis pour l’amélioration de Reach

Le recyclage des plastiques en Europe progresse

Le recyclage des plastiques en Europe progresse

Plus d'articles