Nous suivre Info chimie

Exeltium et EDF aménagent leur contrat de fourniture d'électricité

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le consortium Exeltium, qui réunit 27 entreprises industrielles électro-intensives implantées en France, a signé un protocole d'accord avec EDF pour aménager le contrat de fourniture d'électricité entre les deux parties.

Le protocole prévoit une baisse du prix payé au fil des livraisons, ainsi qu'en « compensation, une augmentation de ce prix en fonction de l'évolution du prix de marché de l'électricité. L'ensemble du mécanisme rend ainsi le contrat plus flexible et a été défini de manière à ne pas compromettre son équilibre économique global », précisent EDF et Exeltium. Les autres paramètres du contrat, signé en 2010 pour une durée de 24 ans, n'ont pas été modifiés. Il s'agit en l'occurrence des volumes livrés, des options de sortie et du partage du risque industriel. Ce protocole d'accord, qui doit encore recevoir l'approbation des instances de gouvernance des deux parties, est destiné à redonner de la compétitivité aux entreprises électro-intensives dans le contexte actuel de déstabilisation du marché, secoué par de fortes et inattendues baisses de prix. Or « l'approvisionnement électrique est un enjeu de compétitivité majeur car il représente de 15 à 50 % du coût de production », souligne Exeltium. S'il est signé définitivement, l'accord pourrait être appliqué de manière rétroactive dès le 1er janvier 2014, note l'AFP. Le consortium réunit des électro-intensifs de différents secteurs industriels comme la sidérurgie, l'aluminium, les gaz industriels, la papeterie, la verrerie et la chimie. Air Liquide, Arkema, Total, Solvay, Roquette, Vencorex, Tessenderlo, Ineos, Linde ou ENI, en font ainsi partie. Sur la centaine de sites couverts par Exeltium dans 18 régions de France, 46 d'entre eux sont des sites chimiques, ce qui représente la majorité. La sidérurgie (14 sites), la papeterie (13) et les gaz industriels (9) sont les plus importants après la chimie. Le consortium revendique totaliser 60 000 emplois dont 28 000 directs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Euro Chlor lance son plan pour 2050

Euro Chlor lance son plan pour 2050

L’entité du Cefic, en charge du secteur chlore-alcali, a publié le 11 septembre 2020 sa feuille de route « Mid-Century for a Sustainable Chlor-Alkali Industry (MCS) », définissant ses axes[…]

Glyphosate : Bayer fait appel du verdict concernant le RoundUp

Glyphosate : Bayer fait appel du verdict concernant le RoundUp

Batterie : LG Chem gagne une action en justice contre SK Innovation

Batterie : LG Chem gagne une action en justice contre SK Innovation

Plastique : Les déchets non recyclés taxés par l’Europe

Plastique : Les déchets non recyclés taxés par l’Europe

Plus d'articles