Nous suivre Info chimie

Exeltium refinance sa dette

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le consortium d'industriels électro-intensifs en France a annoncé avoir trouvé un accord pour le refinancement de sa dette senior, à hauteur de 1,435 milliard d'euros. Onze institutions financières, comme BNP Paribas, Natixis ou la Société générale, seront engagées à hauteur de 1 Mrd €, tandis que 435 M€ ont été obtenus auprès d'investisseurs institutionnels, a indiqué Exeltium. Le plan de refinancement doit être finalisé d'ici deux mois. Le consortium avait signé un protocole d'accord avec EDF l'été dernier pour l'aménagement du contrat de fourniture d'électricité . Grâce à l'accord avec EDF et le refinancement de sa dette senior, Exeltium assure pouvoir être en mesure de fournir désormais de l'électricité à ses clients à des prix compétitifs et plus prévisibles sur le long terme. Le consortium réunit des électro-intensifs de la sidérurgie, de l'aluminium, des gaz industriels, de la papeterie, de la verrerie et de la chimie. Air Liquide, Arkema, Total, Solvay, Roquette, Vencorex, Tessenderlo, Ineos, Linde ou ENI, en font ainsi partie. Sur la centaine de sites couverts par Exeltium dans 18 régions de France, environ 45 sont des sites chimiques, ce qui représente la majorité, et une quinzaine est liée à la production de gaz industriels. Le consortium revendique totaliser 60 000 emplois dont 28 000 directs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Le 7 mai 2021, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé ont officiellement lancé le quatrième Plan national[…]

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Plus d'articles