Nous suivre Info chimie

Exercice 2016 stable pour Mersen

D.O.

Le spécialiste des équipements en matériaux avancés a publié un bilan financier en ligne avec ses attentes. Mersen a enregistré un chiffre d'affaires de 764 millions d'euros, en très légère baisse comparé à 2015 (-0,5 %). « Les bonnes performances dans les marchés des énergies renouvelables et des transports, et de façon plus générale en Asie, ont compensé le recul important, sur une grande partie de l'année, de l'industrie pétrolière et de la distribution électrique en Amérique du Nord », commente Luc Thermin, directeur général de Mersen. Le chiffre d'affaires du pôle Matériaux avancés a atteint 412 M€, en recul de 18 %. Un résultat que le groupe explique par « une baisse de la chimie au 1er semestre qui a été compensée par une bonne performance sur les marchés des énergies renouvelables, de l'aéronautique et de l'électronique ». Le pôle Electrical Power affiche un chiffre d'affaires de 352 M€, en progrès de 1,1 %.

Par marché, le bilan est contrasté puisque les secteurs des énergies et du véhicule électrique ont été très dynamiques tandis que l'industrie de procédés a reculé, « impactés en particulier par la récession de l'industrie pétrolière et de la distribution électrique en Amérique du Nord ». Mersen s'attend à une marge opérationnelle courante pour l'année d'environ 7,8 % du chiffre d'affaires, contre un objectif précédent autour de 7,5 % du chiffre d'affaires. Au regard du bilan, Mersen reste confiant quant aux perspectives en 2017, comme le développe Luc Themelin : « Mersen a des atouts pour se développer à moyen terme : une diversification de ses marchés et de ses zones de ventes, une forte présence sur des marchés porteurs dynamiques et un plan ambitieux de compétitivité dont les bons résultats nous permettent de relever la prévision de marge opérationnelle courante de l'année 2016. Les décisions importantes prises en 2016 vont continuer à porter leurs fruits à moyen terme. Le groupe aborde avec confiance l'année 2017, et l'ensemble de ses collaborateurs est mobilisé autour de la nouvelle organisation pour faire la différence dans l'environnement économique à venir ». Pour rappel, le groupe a opéré en 2014 un vaste plan de restructuration Transform visant à réorganiser sa production industrielle (CPH n°663).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Traitement des déchets : Aurea reprend une usine de Suez

Traitement des déchets : Aurea reprend une usine de Suez

Le spécialiste européen de l’économie circulaire Aurea a signé, le 18 février 2021, le rachat auprès de Suez d’une usine de régénération de solvants à Beautor,[…]

Digital : Le Français Myrissi dans le giron de Givaudan

Digital : Le Français Myrissi dans le giron de Givaudan

Commerce chimique : Azelis inaugure un centre au Danemark

Commerce chimique : Azelis inaugure un centre au Danemark

Ingénierie : DSEC acquiert la filiale belge de SNC Lavalin

Ingénierie : DSEC acquiert la filiale belge de SNC Lavalin

Plus d'articles