Nous suivre Info chimie

ExxonMobil songerait à investir 6 Mrds € en Inde

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
ExxonMobil songerait à investir 6 Mrds € en Inde

© ExxonMobil Chemical

Dans le cadre d'un entretien exclusif avec Chemical Week, Raghavendra Rao, secrétaire au département Chimie et pétrochimie du ministère indien des produits chimiques et des engrais, a assuré qu'ExxonMobil songerait à construire un complexe pétrochimique en Inde. Le géant américain envisagerait un investissement d'environ 500 milliards de roupies (environ 6,3 Mrds €) pour ce faire. Le complexe pourrait être bâti autour d'un vapocraqueur d'une capacité de 1,2 million de tonnes par an d'éthylène, avec éventuellement des unités de polyéthylène et de polypropylène en aval. Plusieurs questions restent à l'étude, comme le lieu d'implantation, le fait d'investir seul ou avec des partenaires, les procédés et les matières premières. Selon Raghavendra Rao et Chemical Week, ExxonMobil pourrait utiliser du naphta ou alors de l'éthane importé depuis les États-Unis. Des représentants du pétrochimiste américain auraient rencontré des officiels indiens, il y a quelques semaines, et visité plusieurs sites.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

L’essor de la mobilité électrique n’est pas une bonne nouvelle pour les groupes pétroliers traditionnels qui ne sont pas encore suffisamment positionnés en aval dans la chaîne de valeur,[…]

09/09/2019 | Pétrochimie
Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

Plus d'articles