Nous suivre Info chimie

Feu vert aux mesures de soutien à Kem One

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Les bonnes nouvelles s’accumulent cet été pour le n°3 européen du polychlorure de vinyle (PVC). Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, et Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, ont signé le 12 août l’arrêté pour la mise à disposition de Kem One d’un prêt de 30 millions d’euros du Fonds de développement économique et social (FDES). Ce prêt, qui devrait être débloqué en une fois en septembre selon l’AFP, s’inscrit dans le cadre du plan de financement de reprise de Kem One tel qu’il avait été validé par le Tribunal de commerce de Lyon (Rhône) fin 2013. Ce plan, d’un montant global de 125 M€, comprend également une avance remboursable de 80 M€, destinée spécialement au financement de la conversion de l’électrolyse sur le site de Kem One à Lavéra (Bouches-du-Rhône), ainsi qu’une subvention d’investissement de 15 M€. Ces mesures de soutien de l’Etat à Kem One ont été validées par la Commission européenne fin juillet, après dix mois d’enquête. Ce qui était très attendu par le groupe français pour poursuivre son développement, et ce qui s’ajoute aux bonnes nouvelles estivales, après notamment la cession définitive de Kem One Innovative Vinyls (compounds, profilés, tubes) par le groupe Klesch.

Kem One précise qu’il n’a toutefois pas attendu ce feu vert européen et ce premier arrêté ministériel pour le prêt du FDES pour se lancer dans ses projets de modernisation et de développement. Rien qu’à Lavéra, le groupe a déjà engagé 45 M€ dans le projet de conversion des électrolyses. Sur son site de Balan (Ain) où il produit du PVC en suspension, Kem One a aussi réceptionné de nouvelles chaudières pour la production de vapeur.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

La compagnie finlandaise, spécialisée dans le secteur papetier et le traitement de l’eau pour l’industrie et la consommation, a annoncé qu’elle allait investir plusieurs millions d’euros au[…]

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Plus d'articles