Nous suivre Info chimie

Feu vert de la Chine pour le projet coal-to-olefins de Total et CPIC

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La Commission chinoise de réforme et de développement (NDRC) a donné son feu vert au projet coal-to-olefins développé en Chine par Total et le groupe énergétique China Power Investment Corporation (CPIC). Ce vaste projet, estimé entre deux et trois milliards d'euros, vise à construire en Mongolie intérieure (Chine) un complexe de polyoléfines produites à partir de charbon, via un procédé MTO (methanol-to-olefins). Il est question de capacités de 800 000 tonnes par an de polyéthylène et de polypropylène. Désormais, avec ce feu vert, Total et CPIC vont entrer « dans une phase d'études approfondies » avant de le lancer définitivement, selon un porte-parole du groupe. Pour l'heure, la coentreprise n'a pas été constituée. Le projet a officiellement démarré en 2010 lors de la signature d'une lettre d'intention. Depuis, Total et CPIC ont signé en mars 2011 des accords avec le gouvernement de Mongolie intérieure destinés à « sécuriser les réserves en charbon et l'inscription du projet au 12e plan à cinq ans provincial », précise Total. En mars 2013, les deux partenaires ont aussi signé un nouveau protocole pour compléter leur lettre initiale d'intention. Si rien n'est encore définitivement acté, Total envisage un possible démarrage du complexe après 2017. Pour le groupe, ce projet a deux objectifs : « pénétrer les marchés en croissance et accéder à une matière avantagée (le charbon) », et « valoriser une ressource abondante dans la région pour la fabrication de plastiques, produits à haute valeur ajoutée dont la Chine a de gros besoins, à travers des procédés efficaces d'un point de vue énergétique et environnemental », détaille un porte-parole.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles