Nous suivre Info chimie

Fibres cellulosiques : Asahi Kasei construit une unité au Japon

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La division Asahi Kasei Fibers du groupe japonais a lancé la construction d'une unité de production de fibres cellulosiques de la marque Bemberg. Prévue pour être mise en service en avril 2014, celle-ci sera implantée sur son site japonais de Nobeoka, dans la préfecture de Miyazaki, qui produit déjà ce genre de fibres. Asahi Kasei investira environ 3 milliards de yens (25 M€) pour mener à bien ce projet. Il lui permettra d'augmenter de 10 % ses capacités de production de fibres Bemberg. Les volumes que produit la société japonaise pour ce type de fibres n'ont toutefois pas été précisés. Les fibres Bemberg sont fabriquées à partir de linters (fibres très courtes) de coton. Elles sont fréquemment utilisées dans l'industrie du textile pour la fabrication de costumes, de vêtements de sports, de linge de literie, etc. Afin de répondre à la demande croissante de cette industrie, Asahi Kasei indique qu'il « continuera à étendre les capacités de production et à améliorer les infrastructures de production de Bemberg en ligne avec la croissance additionnelle du marché mondiale ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles