Nous suivre Info chimie

Fin du blocage du port de Marseille

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Il aura fallu 33 jours de conflit pour que le Grand port maritime de Marseille (GPMM, Bouches-du-Rhône) puisse reprendre nor-malement ses activités. Le 29 octobre, les grévistes avaient finalement voté la fin du mouvement suite à des avancées sur le dossier de la filialisation des activités pétrolières. Le déblocage des terminaux pétroliers de Fos-Lavéra a permis une reprise progressive des activités la semaine dernière et un désengorgement des navires immobilisés au large. Le 4 novembre, seulement un chimiquier demeurait encore en attente en rade de Marseille contre sept bloqués une semaine plus tôt. Au total, 27 navires sur 78, sept jours avant, en très grande majorité des pétroliers, étaient encore en attente d'arriver à quai pour les opérations de déchargement et de rechargement. Ce qui devrait progressivement soulager les raffineries et l'ensemble des usines, notamment les unités chimiques, affectées depuis plus d'un mois par ce blocage du port.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Dans le cadre de la seconde stratégie sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de substances d’intérêt. L’agence a également identifié des[…]

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Plus d'articles