Nous suivre Info chimie

FMC vend son activité à Tronox

Audrey Fréel

Tronox va s'emparer de la division Alkali Chemicals de FMC. Il va débourser 1,64 Mrd $ pour mettre la main sur cette activité spécialisée dans le carbonate de soude.

Grosse opération dans le carbonate de soude aux États-Unis. L'Américain Tronox s'est porté acquéreur de l'activité Alkali Chemicals de son compatriote FMC. Le montant de la transaction s'élève à 1,64 milliard de dollars (1,43 Mrd €), dont environ 1 Mrd $ en numéraire et 600 M$ en reprise de dette. Cette cession était attendue, puisque FMC avait annoncé en septembre son intention de se séparer de sa division Alkali Chemicals avant mi-2015. La décision a été prise suite à l'acquisition pour 1,8 Mrd $ du Danois Cheminova, spécialisé dans les phytosanitaires et les produits de protection des cultures. Ce qui a permis à FMC de se renforcer dans l'agrochimie. Désormais, il souhaite recentrer ses activités dans ce domaine, ce qui passe par des acquisitions (voir encadré), mais aussi par la cession d'actifs non stratégiques, comme Alkali Chemicals. La division représente l'un des plus grands producteurs au monde de carbonate de soude naturel et compte pour 20 % des ventes totales de FMC, qui se sont élevées en 2014 à 4 Mrds $. Elle est intégrée dans le segment FMC Minerals, qui comprend aussi les activités liées au lithium. Une fois la cession d'Alkali Chemicals effective, cette division sera renommée FMC Lithium. « Cette transaction permet à FMC de maintenir un bilan financier solide puisque notre société se concentre sur l'agriculture, la santé et la nutrition, avec un portefeuille qui se focalise sur les marchés à forte croissance », a expliqué Pierre Brondeau, p-dg de FMC.


Pour Tronox, la reprise d'Alkali Chemicals va lui permettre de devenir un groupe leader dans le domaine des produits chimiques inorganiques. Il est actuellement spécialisé dans la production de sables minéraux, de pigments à base de dioxyde de titane et de produits électrolytiques. Plus de 1 000 salariés vont rejoindre Tronox dans le cadre de cette opération, qui devrait être bouclée au cours du premier trimestre 2015. Alkali Chemicals sera alors gérée en tant que business unit indépendante. En 2014, le chiffre d'affaires de cette activité a atteint environ 800 M$ (+ 4 % sur un an). Avec cette dernière, Tronox s'attend à générer des ventes d'environ 2,6 Mrds $ (44 % dans les pigments, 30 % dans les minéraux et 19 % dans le carbonate de soude). Le groupe va également mettre la main sur deux sites d'extraction et de transformation situés à Green River, dans le Wyoming (États-Unis), qui produisent 4 millions de tonnes de carbonate de soude par an. L'un d'entre eux représente d'ailleurs le plus grand site de production de carbonate de soude au monde. Ce produit est utilisé dans diverses industries, notamment dans la fabrication du verre, le traitement de l'eau, le papier, les textiles, l'agroalimentaire, les produits pharmaceutiques, les détergents et les cosmétiques.

 

FMC acquiert les droits d'un herbicide

Le groupe américain a obtenu les droits mondiaux d'un nouvel herbicide appartenant aux groupes japonais Kumiai Chemical Industry et Ihara Chemical Industry. Le nouvel herbicide, dont le nom et la matière active n'ont pas été communiqués, permet de contrôler les dicotylédones dans les cultures de maïs, céréales, soja et canne à sucre. Les détails financiers de cette opération ont été tenus secrets.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles