Nous suivre Info chimie

Fort coût du travail dans la chimie allemande

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'association des employeurs allemands des entreprises chimiques (BAVC) a fait un point sur les salaires dans ce secteur.

Relayé par Chemical Week, ce bilan pointe une hausse continue du coût du travail dans la chimie ces dernières années. L'an dernier, le salaire moyen horaire en Allemagne de l'Ouest s'élevait à 53,16 euros, soit une progression de 3,2 % comparée à 2012. Ce coût horaire a bondi de plus de 13 % en trois ans, selon l'association. Le salaire annuel brut moyen pour un salarié dans l'industrie chimique en Allemagne de l'Ouest atteint 63 428 €. En Allemagne de l'Est, le salaire moyen est plus bas et s'élève à 37,90 €/heure (+ 3%). La BAVC explique aussi que cette hausse des salaires représente pour les sociétés chimiques des dépenses additionnelles, notamment en terme de sécurité sociale, de cotisations retraites et de coûts de personnel. L'association souligne également que les rémunérations des employés représentent « un important facteur de compétitivité », notamment pour des secteurs orientés à l'export comme celui de la chimie. L'accord actuel entre la BAVC et les syndicats sur la tarification de la rémunération des employés de l'industrie chimique en Allemagne court jusque début 2015. Il couvre environ 550 000 salariés d'entreprises chimiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Le 7 mai 2021, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé ont officiellement lancé le quatrième Plan national[…]

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Plus d'articles