Nous suivre Info chimie

abonné

Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

© Fipec

Les fabricants de peintures, vernis, colles, encres et mastic représentés par la Fipec ont réalisé une année 2020 relativement correcte, grâce à l’engouement des Français pour le bricolage pendant les périodes de confinement, et à une accélération inédite de la demande sur la fin de l’année. Mais une raréfaction de la disponibilité de matières premières, engendrant une flambée des prix, inquiète aujourd’hui le secteur. Détails avec Gonzague Catry, président de la commission acheteurs de la Fipec.

Directeur des usines chez Théolaur Peintures, vous présidez la commission acheteurs de la Fipec. En quoi consistent les travaux de cette commission ?

La Fipec est une fédération représentant cinq syndicats professionnels regroupant les fabricants de produits de peinture, d’enduits, de colles, de vernis, d’adhésifs, d’encres d’impression et de mastic. Au sein de la Fipec, la commission acheteurs se réunit environ quatre fois par an pour discuter des évolutions tarifaires de nos grandes matières premières, dans le respect de nos obligations légales. Au travers de partage d’informations et du suivi de certains indices de prix, nous analysons les situations passées et nous essayons de nous projeter dans le futur. Ces échanges sont une bonne opportunité pour identifier des tensions éventuelles sur les marchés des matières premières.

Quelles sont les matières premières que vous examinez ?

Il ne s’agit pas de suivre des prix de matières premières précises, mais plutôt d’examiner les tendances pour des grandes familles de produits. On va s’intéresser aux évolutions des prix des résines styrénées-acryliques, acryliques, époxy et à celles des prix des isocyanates. Il y a toute la partie pigmentaire avec des colorants organiques et inorganiques dont le plus emblématique d’entre eux est le dioxyde de titane (TiO2). Nous nous intéressons également aux additifs tels que les épaississants, les agents de coalescence, les agents matants ainsi qu’aux produits de protection (algicides, fongicides). Sans oublier les emballages en métal, en plastique, en carton qui sont aussi concernés. Si l’on entrevoit des évolutions inhabituelles, cela nous permet de jouer un rôle d’alerte pour toute la profession.

Justement que se passe-t-il en ce moment ?

Depuis plusieurs semaines, nous assistons à des hausses spectaculaires de prix de matières premières. Pour le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Peintures : AkzoNobel lance la deuxième édition de « Paint the Future »

Peintures : AkzoNobel lance la deuxième édition de « Paint the Future »

Le spécialiste des peintures AkzoNobel a annoncé l’ouverture le 18 mai prochain de la deuxième édition de son défi mondial « Paint the Future » qui a pour objectif[…]

22/04/2021 | AkzoNobel
PPG annonce un accord avec Vizient sur le marché de la santé

PPG annonce un accord avec Vizient sur le marché de la santé

Application de revêtements : AkzoNobel investit dans la start-up Qlayers

Application de revêtements : AkzoNobel investit dans la start-up Qlayers

 « Ecoat doit passer à une échelle industrielle plus tôt que prévu »

entretien

« Ecoat doit passer à une échelle industrielle plus tôt que prévu »

Plus d'articles