Nous suivre Info chimie

abonné

"France Relance" : Trois chimistes candidats à la décarbonation

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,

© DR

À l’approche des fêtes de fin d’année, le gouvernement a ainsi annoncé qu’il s’engageait à mobiliser 1,2 milliard d’euros pour aider l'industrie à sa décarbonation afin d’améliorer son impact environnemental et sa compétitivité. Pour commencer, une petite enveloppe de 61 M€ est débloquée pour aider seize projets qui mobiliseront 291 M€ d’investissements, pour une réduction des émissions de CO2 de 237 000 t/an (environ 10 % des émissions des sites concernés). Sans surprise, tous les grands énergivores sont représentés: producteurs de papier, de verre, de matériaux de construction, de sucre… sans oublier des industriels de la chimie avec trois projets lauréats.

Novapex valorise des résidus de distillation

Très actif sur le volet « réindustrialisation » pour le rapatriement de productions de principes actifs pharmaceutiques sur le territoire français, le groupe Seqens est lauréat de deux projets. À Roussillon (Isère), sa filiale Novapex va pouvoir mettre en place une chaudière de valorisation de 6 000 t/an de résidus de distillation de son activité « Phénol et Cumène », au lieu d’utiliser du charbon, pour une réduction de ses émissions de CO2 d’environ 30 000 t/an.

Novacarb consomme moins de vapeur issue du charbon

À Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle), sa filiale[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Sabic et Sirc s'associent pour recycler les plastiques

Sabic et Sirc s'associent pour recycler les plastiques

Les Saoudiens Sabic et Saudi Investment Recycling Company (Sirc), filiale à 100 % du Fonds d'investissement public saoudien (PIF) ont signés un protocole d’accord pour une collaboration sur le recyclage chimique des[…]

[Édito] : Lyon Vallée de la chimie compte ses émissions

[Édito] : Lyon Vallée de la chimie compte ses émissions

Méga fusion : ChemChina et Sinochem enfin réunis

Méga fusion : ChemChina et Sinochem enfin réunis

[Édito] : Des projets tous azimuts pour Celanese

[Édito] : Des projets tous azimuts pour Celanese

Plus d'articles