Nous suivre Info chimie

Fusion/Débuts difficiles pour Degussa-Hüls

Sujets relatifs :


Un coût de fusion plus élevé et des synergies plus faibles que prévu inquiètent les analystes financiers. En effet le nouveau Degussa-Hüls, dont la fusion est rétroactive au 1er octobre, vient d'annoncer une provision extraordinaire liée à la fusion de 46 millions d'euros au premier semestre qui s'est terminé le 31 mars et prévoit une provision similaire au second semestre, soit un coût de près de 100 M d'euros. En revanche, les économies ne devraient pas atteindre les 100 M d'euros promis même si Degussa-Hüls confirme son objectifs de 180 M d'euros d'économies au bout de trois ans. Les résultats du premier semestre reflètent ces difficultés. Le nouveau groupe enregistre un bénéfice d'exploitation de 224 M d'euros (- 21 %), un bénéfice imposable de 172 M d'euros (- 38 %) à la suite des coûts exceptionnels liés à la fusion, et un chiffre d'affaires de 5,8 Mrds d'euros (- 11 %). Le groupe a par ailleurs annoncé qu'il tablait sur un bénéfice imposable sur l'ensemble de son exercice " nettement inférieur " à celui obtenu l'année précédente, en raison des coûts exceptionnels. Selon Degussa-Hüls, le recul du chiffre d'affaires au premier semestre est dû à " l'environnement économique difficile, en raison des crises économiques et financières en Russie, en Asie et au Brésil ". L'environnement difficile a surtout pesé sur l'activité du groupe au premier trimestre (du 1er octobre au 31 décembre), et en janvier et février. Le mois de mars a en revanche apporté une " amélioration sensible ", note le groupe. Toutes les divisions (santé et nutrition, produits spéciaux, polymères) ont enregistré une baisse de leurs ventes au premier semestre, à l'exception de la branche services, qui a connu un bond de 46 % de ses ventes à 300 M d'euros. Les coûts de personnel étaient en hausse de 2 % à 1.268 millions d'euros, et les investissements dans les infrastructures en recul de 15 % à 397 millions d'euros. Le groupe employait 45065 personnes au 31 mars. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles