Nous suivre Info chimie

Gaz industriels/Air Liquide : baisse du chiffre d'affaires de 3,6 % au 3e trimestre


Le groupe français de gaz industriels Air Liquide a annoncé une baisse de 3,6 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2001 à 1,94 milliard d'euros, mais anticipe toujours un taux de croissance de son bénéfice net par action en 2001 " voisin de deux chiffres " grâce à l'amélioration de ses marges. Néanmoins, sur les neuf premiers mois, le chiffre d'affaires progresse de 7,2 % à 6,25 milliards d'euros. Les ventes tiennent compte d'un effet de change positif de 0,3 %, d'un effet périmètre négatif de 1,5 % et d'une hausse de 2,3 % du prix du gaz naturel. Par segment d'activité, sur neuf mois, le groupe progresse de 16,6 % dans la grande industrie, de 13 % dans l'électronique, malgré un contexte défavorable dans l'industrie des semi-conducteurs, de 4,1 % sur le segment des Clients industriels (petite industrie et livraison de détail) et de 8,3 % dans la santé. Dans la chimie, le chiffre d'affaires a fortement progressé au cours du dernier trimestre (+17,0 % ; 41,9 millions d'euros) ainsi que sur les neuf derniers mois (+15,3 % ; 133 millions d'euros). Le chiffre d'affaires sur neuf mois progresse en France de 8 %, contre 10,3 % en Europe (hors France), 9,3 % en Amérique, malgré une conjoncture en ralentissement, et 10,6 % en Asie. Air Liquide a donc confirmé sa prévision de taux de croissance de son bénéfice net par action (BNPA) en 2001 " voisin de deux chiffres ". Mais, " il est difficile d'être plus précis aujourd'hui ", a souligné Benoît Potier. En août dernier, Air Liquide attendait une progression du BNPA pour 2001 " proche de celle enregistrée au premier semestre " (12,2 %), alors que les analystes escomptaient une hausse de l'ordre de 14 %. Benoît Potier, directeur général du groupe, a tenu à souligner que les " programmes d'efficacité " (amélioration de la rentabilité et réduction des coûts), qui dès le début de l'année avait été " amplifiés ", ainsi que la baisse des investissements courants permettront à Air Liquide " de faire face à un environnement moins favorable ". Rappelons que le 14 novembre prochain, le président d'Air Liquide, Alain Joly, à la tête du groupe depuis plus de quinze ans comme directeur général, puis p-dg, passera le témoin à Benoît Potier, son directeur général, dans le cadre d'une réforme des instances de direction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats : Air Liquide reste solide en 2020, malgré la pandémie

Résultats : Air Liquide reste solide en 2020, malgré la pandémie

Le spécialiste français des gaz industriels Air Liquide a publié, le 10 février 2021, les résultats de son exercice financier 2020.  Sur la période, le groupe affiche un chiffre d’affaires de[…]

Gaz industriels : Air Liquide investit 40 M€ dans une ASU en Allemagne

Gaz industriels : Air Liquide investit 40 M€ dans une ASU en Allemagne

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide finalise la construction d’une unité au Canada

Hydrogène : Air Liquide finalise la construction d’une unité au Canada

Plus d'articles