Nous suivre Info chimie

Gaz industriels:Air liquide investit 160 M€ dans une unité d'hydrogène à Rotterdam

Sujets relatifs :

, ,
Le spécialiste des gaz industriels va ainsi investir 160 M€ dans une unité d'hydrogène d'une capacité de 130 000 m3/h à Rotterdam.
Air Liquide vient de gagner un contrat pour approvisionner en hydrogène l'unité de production de diesel renouvelable (obtenu à partir d'huile de palme) du raffineur norvégien Neste Oil. En janvier dernier, le gazier français avait remporté lors d'un premier appel d'offre de Neste la construction d'une unité de 100000 m3/h d'hydrogène à Singapour, opérationnelle en 2010. Le spécialiste des gaz industriels va ainsi investir 160 millions d'euros dans une nouvelle unité de production d'hydrogène par reformage de méthane à la vapeur (procédé SMR, pour Steam Methane Reformer) à Rozenburg (Rotterdam, Pays-Bas). Elle sera la troisième sur ce site. Elle aura une capacité de production de 130000 m3/h, ce qui représente une augmentation de plus de 30 % par rapport à la capacité de production d'hydrogène d'Air Liquide dans le bassin d'Anvers (Belgique) et de Rotterdam. La nouvelle unité sera mise en service en 2011 (CPH n°379). Elle sera conçue et construite par les équipes de Lurgi, qui ont rejoint Air Liquide en 2007. Un tiers de la production environ sera consommé par le raffineur norvégien. Le reste sera envoyé sur le réseau nord-européen d'hydrogène d'Air Liquide qui comprend plus de 900 kilomètres de canalisations et huit unités d'hydrogène en activité. Soit une capacité totale de production d'actuellement 300000 m3/h. La nouvelle unité constituera la plus grande unité mondiale de production d'hydrogène du groupe français, détrônant ainsi celle d'Anvers récemment mise en service. Démarrage de la nouvelle unité d'hydrogène sur le site BASF d'Anvers Mise en service fin 2007, la nouvelle unité de production d'hydrogène d'Air Liquide sur le site d'Anvers a une capacité de 100000 m3/h. D'un investissement de 80 M? (CPH n°331), elle double la capacité de production du site. Une première unité avait été mise en service en 2003. Le gazier fournit le site du chimiste allemand BASF, qui utilise environ 50 % des 200000 m3/h produits. Le spécialiste français des gaz industriels fournit également des raffineurs et des chimistes du port d'Anvers et du réseau nord-européen. Les premiers utilisent l'hydrogène pour la désulfuration des hydrocarbures afin de produire des carburants sans soufre et ainsi réduire les émissions toxiques dans l'atmosphère. Il s'agit de l'utilisation la plus importante d'hydrogène, représentant près des deux tiers des quantités vendues par le groupe. Les chimistes l'utilisent pour la production de matières plastiques. Toujours sur le même site, Air Liquide vient de mettre en place une nouvelle salle de contrôle qui permet de piloter, depuis mai 2008, l'ensemble des unités de production d'Air Liquide à Anvers. Juliette Badina à Anvers
Perspectives : 1 Mrd€ de ventes pour l'activité Hydrogène en 2008 Air Liquide a augmenté sa capacité mondiale de production d'hydrogène de plus de 50 % au cours des trois dernières années. Le groupe dispose aujourd'hui de 200 unités à travers le monde et exploite le réseau d'hydrogène le plus vaste du monde avec plus de 1800 kilomètres de canalisations et 6,5 Mrds m3 produits en 2007. Dont plus de 1,2 Mrd m3 sur le réseau nord-européen. « Un chiffre qui devrait atteindre 1,5 Mrd m3 en 2008 », selon Pierre-Etienne Franc, directeur d'Air Liquide en Belgique. Le chiffre d'affaires 2008 de l'activité devrait atteindre 1 Mrd€. Côté perspectives, Guy Salzgeber, membre du Comité exécutif du groupe et directeur des opérations Europe, annonce qu'« Air Liquide a pour objectif de doubler ses ventes de l'activité en cinq ans ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage chimique : Neste et Ravago veulent créer une entreprise commune

Recyclage chimique : Neste et Ravago veulent créer une entreprise commune

Neste, producteur finlandais de carburants renouvelables, et le chimiste Ravago vont créer une coentreprise afin de construire une installation industrielle de recyclage chimique dans le port de la mer du Nord, à Vlissingen, aux[…]

22/10/2021 | SpécialitésRecyclage
Biopolymères : LyondellBasell signe un accord commercial avec Neste

Biopolymères : LyondellBasell signe un accord commercial avec Neste

Biocarburants : Neste rachète la raffinerie de Bunge

Biocarburants : Neste rachète la raffinerie de Bunge

Biocarburants : Neste rachète Count Terminal Rotterdam

Biocarburants : Neste rachète Count Terminal Rotterdam

Plus d'articles