Nous suivre Info chimie

Gaz industriels : Air Products propose 1,26 Mrd € pour Yingde Gases

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Gaz industriels : Air Products propose 1,26 Mrd € pour Yingde Gases

Le site d’Air Products à Nanjing, en Chine.

Le groupe américain des gaz industriels est en négociations avec l'opérateur chinois, leader du marché local, pour acquérir la totalité de son capital. L'offre s'élève pour le moment à près de 1,26 Mrd €.

Air Products cherche sans doute un peu d'air. Depuis plus d'un an, le secteur des gaz industriels bouillonne et s'est engagé dans une course au gigantisme. Le Français Air Liquide a mis la main l'an dernier sur l'Américain Airgas et est devenu n°1 mondial, pesant pour un chiffre d'affaires d'environ 20 milliards d'euros (CPH n°762). Fin 2016, l'Allemand Linde et l'Américain Praxair se sont engagés dans un projet de rapprochement qui pourrait les voir détrôner Air Liquide dans la hiérarchie avec des ventes potentielles de 30 Mrds $ par an. Autant dire qu'Air Products, qui n'avait pas réussi à séduire Airgas en 2010 (CPH n°510) risque d'être relégué un peu loin des deux futurs géants. Pour l'exercice 2016, clos le 30 septembre dernier, le groupe américain a publié un chiffre d'affaires total de seulement 9,5 Mrds $.
 

Cet air neuf, Air Products semble le chercher du côté de la Chine. Début janvier, il a dévoilé avoir fait des avances au groupe chinois Yingde Gases (CPH n°786). Au moins deux réunions entre dirigeants ont été tenues entre la fin décembre et début janvier. Le 20 janvier, Air Products a publié plus d'informations sur les termes de sa proposition qui n'est pas encore une offre ferme et définitive. L'offre s'élève à 5,50 dollars hongkongais (HKD) par titre, pour la totalité du capital. Ce qui atteindrait 10,42 Mrds HKD, soit environ 1,26 Mrd €. Soit un premium de 92 % sur la valeur du titre de l'opérateur hongkongais le soir du 23 décembre 2016. Air Products envisagerait même de la porter à 6 HKD par action si Yingde consentait à permettre à son acquéreur potentiel de mener des diligences nécessaires pour examiner en détail ses données, notamment financières. Dans une lettre datée du 8 janvier, le groupe américain, qui indique qu'une autre partie serait intéressée pour l'acquisition de Yingde, requiert d'ouvrir une période de négociations exclusives et confidentielles d'une durée de 30 jours. Enfin, Air Products précise qu'il détient des fonds en numéraire de 1,5 Mrd $ pour mener à bien une telle acquisition, et qu'il a en outre reçu environ 3,8 Mrds $ le 3 janvier dernier de la part de l'Allemand Evonik pour la cession de sa division Matériaux de performance, dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur les seuls gaz industriels (CPH n°760).
 

Fondé en 2001, Yingde Gases se présente comme le leader des gaz industriels en Chine. Il revendiquait à fin 2015 une part de marché de 38,9 %. Implanté aux Iles Caïmans depuis 2007 et coté à la Bourse de Hong Kong depuis 2009, ce groupe dénombre environ 2 700 salariés. À fin juin 2016, il recensait 69 unités de séparation des gaz de l'air en Chine, et 11 en construction. La totalité des capacités installées d'oxygène atteignait les 1,96 million de Nm3 par heure. Soit une augmentation de 8,3 % en un an. Le chiffre devrait atteindre 2,1 M Nm3/h en 2017. Son chiffre d'affaires, pour l'exercice 2015, avait atteint 7,92 Mrds (1,08 Mrd €). Enfin, Yingde revendique une croissance moyenne annuelle de ses ventes de 17 % entre 2011 et 2015.
 

Stratégiquement, ce serait peut-être une bonne pioche pour Air Products. Le mastodonte américain de 17 000 salariés aurait un très joli coup à jouer en Chine, et donc en Asie. L'an dernier, sur ses ventes mondiales de 9,5 Mrds $, 18 % avaient été générées par son activités de gaz industriels en Asie. Soit autant que dans la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique, mais presque deux fois moins qu'aux Amériques (35 %). Yingde pourrait être la promesse d'un grand bond en avant.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Le parlement français a annoncé que la vente de protoxyde d’azote, quel que soit le conditionnement, serait désormais interdite aux mineurs. Le texte de loi précise, en outre, qu’il est « interdit de[…]

26/05/2021 |
Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Plus d'articles