Nous suivre Info chimie

Gaz industriels/Linde va supprimer 1 550 emplois d'ici à 2004

Sujets relatifs :


Le spécialiste allemand des gaz industriels et de la manutention Linde va supprimer 1 550 emplois d'ici à 2004 pour faire face à la situation économique difficile. Il compte ainsi réduire ses coûts de 275 millions d'euros, a-t-il annoncé. Ce plan de restructuration se répartit entre ses branches gaz (550 emplois concernés, pour une économie estimée à 150 M?), logistique (500 emplois, 100 M?) et techniques du froid (500 emplois, 25 M?). Le groupe allemand a par ailleurs annoncé ses résultats pour les neuf premiers mois de l'année. Des résultats en recul, avec un chiffre d'affaires qui a perdu 2,3 % à 6,26 Mrds ?, en ligne avec les prévisions des analystes (6,20-6,41 Mrds ?). Le bénéfice net a cependant progressé de 80 % à 265 M?, essentiellement en raison d'un gain exceptionnel de 165 M? tiré de la vente d'une participation dans la Dresdner Bank ; les prévisions des analystes étaient comprises entre 177 M? et 182 M?. Le bénéfice imposable est ressorti à 203 M? contre 276 M? (-26 %) un an plus tôt et le bénéfice d'exploitation (Ebita) à 434 M? contre 515 M? (-16 %). Point positif, les commandes ont progressé de 5,7 % à 7,13 Mrds ?. Cette progression repose pour l'essentiel sur les équipements industriels, où les commandes se sont envolées de 55,4 %. Linde s'attend à un recul de son bénéfice imposable. Le bénéfice net devrait rester inchangé et le chiffre d'affaires ne croître que " légèrement ", du fait de " risques liés aux devises en Amérique " et de l'environnement économique difficile. " Les conditions générales pour une reprise économique se sont dégradées dans les dernières semaines. Une amélioration sensible n'est donc pas à attendre dans les derniers mois de l'exercice ", juge le groupe. La principale division du groupe, les gaz et équipements industriels, a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires (-3,1 % à 3,52 Mrds ?). Son bénéfice d'exploitation a progressé de 1,5 % (475 M?) et ses commandes de 12,7 % à 4,12 Mrds ?. La division logistique accuse un recul de 37,3 % de son bénéfice Ebita à 94 M? pour une baisse du chiffre d'affaires de 1,5 % à 2,15 Mrds ?. Enfin, la division techniques du froid, secteur à problèmes du groupe, a vu son résultat Ebita s'effondrer à 1 M? (-91,7 %), pour un chiffre d'affaires stable à 571 M?.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

La filiale russe d'EDF spécialisée dans les services d'efficacité énergétique a signé un accord de collaboration avec Schneider Electric pour des projets industriels en Russie, notamment pour le secteur[…]

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Plus d'articles