Nous suivre Info chimie

Georgia-Pacific en passe d'acquérir Buckeye Technologies

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
L'opération pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars (1,15 Mrd €). L'Américain Georgia-Pacific, filiale de Koch Industries a conclu un accord pour la reprise de l'ensemble du capital de son compatriote Buckeye Technologies.

L'offre se porte à 37,50 $ par action, un bonus de près de 30 % par rapport au cours de l'action Buckeye Technologies la semaine précédente. Georgia-Pacific a conditionné son offre de reprise à l'obtention d'au moins 75 % du capital. Basé à Memphis (Tennessee), Buckeye Technologies est focalisé sur la production de fibres de spécialité et de matériaux non tissés à partir de coton et de bois. L'entreprise, qui recense 1 200 salariés dans le monde, dispose de quatre usines aux États-Unis, à Perry (Floride, cellulose), Memphis (cellulose de coton), Lumberton (Caroline du Nord, cellulose de coton) et à Mt Holly (Caroline du Nord, non-tissés), ainsi que dune usine de non-tissés à Steinfurt, en Allemagne. Buckeye Technologies dispose également de bureaux commerciaux en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Suisse et en Chine. Avec cette acquisition, Georgia-Pacific ambitionne de renforcer ses activités dans le domaine de la cellulose. Il est aussi spécialisé dans la production de spécialités chimiques pour l'emballage, les matériaux de construction, ou encore le papier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Plus d'articles