Nous suivre Info chimie

Global Bioenergies avance dans la production de bio-isobutène

Juliette Badina

Sujets relatifs :

,
Global Bioenergies avance dans la production de bio-isobutène

Global Bioenergies a déposé six brevets autour de sa nouvelle technologie.

© © Global Bioenergies

La jeune société vient d'obtenir la preuve de concept de son procédé de transformation de ressources renouvelables en isobutène. Elle s'attache maintenant à répliquer ce succès sur d'autres molécules.

Global Bioenergies a atteint une étape clé dans le développement de son procédé de transformation de ressources renouvelables en isobutène gazeux. Et en avance sur son calendrier, la société a mis au point un premier prototype de son procédé de fabrication d'isobutène par transformation biologique de glucose. Philippe Marlière, cofondateur de la société et concepteur du procédé, détaille une voie complètement inédite : « le tracé métabolique que nous avons implanté passe par le 3-hydroxy-isovalérate (ou 3-hydroxy 3-methylbutyrate). Cet intermédiaire chimique, absent des bactéries naturelles, est à son tour converti enzymatiquement en isobutène dans nos souches ». Six brevets ont été déposés depuis juillet 2008 à cet effet. « C'est la première fois qu'une voie métabolique artificielle conduisant à la production d'un alcène léger, à partir de ressources renouvelables, a été implantée dans un micro-organisme », précise Marc Delcourt, cofondateur et p-dg de la société qui se réjouit d'avoir mis au point une filière de synthèse plus rentable que la voie pétrochimique classique.

« Nous concentrons maintenant nos efforts sur l'augmentation du rendement et sur l'accroissement de l'échelle de fermentation, indique Marc Delcourt. Nous projetons de mener des essais en installation pilote dès 2011 ou 2012, préalable à une exploitation industrielle du procédé à l'horizon 2015 ». Alors que la société vient d'emménager dans de nouveaux locaux plus spacieux (750 m2 dédiés à la recherche et au développement) au sein du Genopôle d'Évry (Essonne), le lieu d'implantation du site pilote reste confidentiel pour le moment.

« Cette phase nécessitera de nouveaux financements, à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros », ajoute le p-dg. Les dirigeants comptent sur des demandes de financements publics en cours et sur une possible nouvelle levée de fonds en 2011 (la société a déjà levé plusieurs millions d'euros lors de ses deux levées de fonds en 2009 et 2010), et sur la conclusion de discussions avec des industriels. « Nous envisageons la possible clôture d'un premier partenariat industriel avant la fin de l'année, qui pourrait générer notre premier chiffre d'affaires », précise Marc Delcourt.

L'isobutène, qui trouve des applications dans les carburants, les pneus, les verres organiques et les polymères, représente un marché global de 29 Mrds $. Global Bioenergies s'attache maintenant à répliquer ce succès sur d'autres molécules de la famille des alcènes légers, telles que l'éthylène ou le propylène, associées chacu ne à des marchés supérieurs à 100 Mrds $. « Nous espérons une preuve de concept pour ces nouveaux produits développés dès 2011 », conclut le dirigeant.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Evonik et Siemens convertiront du CO2

Evonik et Siemens convertiront du CO2

Les deux groupes allemands viennent d'annoncer un projet commun, baptisé Rheticus, qui pourrait déboucher sur un vrai projet industriel. La collaboration entre Evonik et Siemens consistera en un projet de conversion de dioxyde[…]

29/01/2018 | SpécialitésCO2
Neste Oil s'engage avec Lufthansa pour des vols commerciaux

Neste Oil s'engage avec Lufthansa pour des vols commerciaux

Neste Oil  démarre une usine  à Singapour

Neste Oil démarre une usine à Singapour

Une coentreprise entre Solazyme  et Roquette

Une coentreprise entre Solazyme et Roquette

Plus d'articles